CalendrierAccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Au peuple ! Une nouvelle intrigue, un nouveau staff, des nouvelles parties RPG... Un RENOUVEAU est mis en place. Veuillez aller vous recenser et donner votre avis dans le Crieur Public =D

Partagez | 
 

 Promenade dans l'obscurité [Beatrix]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lug O'Brien
Homme de main
avatar

Date d'inscription : 18/03/2011
Messages : 678

Feuille de personnage:
Âge: 29 ans
Camp: Geoffroy
Expérience:
0/10  (0/10)

MessageSujet: Promenade dans l'obscurité [Beatrix]   Sam 19 Mar - 16:02

J'avance tranquillement dans les cachots. Respirant l'odeur de moisissure ambiante, savourant les cris des prisonniers, soulevant un petit nuage de poussière à chacun de mes pas. Une des loque humaine enfermée ici me tend la main en me suppliant de l'aider à sortir, qu'il me donnera beaucoup d'or si je le libère. J'hésite un instant à lui trancher le poignet, puis finalement me contente de lui lancer une pièce en fer dans la tête.

-Tiens. Va savoir, peut être que tu pourras acheter le bourreau avec ça.

Sans tenir compte de ses malédictions je poursuis mon chemin en souriant. J'aime quand une proie potentielle me menace, ou me supplie. Je repensais à ma dernière mission. Ma victime m'avait tout offert pour que ne l'exécute pas: sa maison, sa femme, ses enfants, son or... Rien de tout cela ne m'a intéressé. Par contre, histoire de ne pas repartir les mains vides, j'ai pris sa vie et sa tête.

En parlant de tête, je lève la mienne en entendant un bruit derrière moi. Je me retourne. Personne. Sans doute le bourreau qui se prépare pour une petite séance, j'irais lui prêter main forte au besoin. J'avoue que j'aime bien torturer un peu, de temps en temps. Sans doute mon côté joueur.

Je m'installe sur une petite chaise dans une cellule vide et sors un livre de ma large poche.

_________________

Kit par Auty ©






Dernière édition par Lug O'Brien le Dim 20 Mar - 14:45, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://impitoyablecritique.wordpress.com/
Béatrix Ys
Magicien
avatar

Date d'inscription : 17/03/2011
Messages : 1057

Feuille de personnage:
Âge: 34 ans
Camp: Geoffroy
Expérience:
0/10  (0/10)

MessageSujet: Re: Promenade dans l'obscurité [Beatrix]   Dim 20 Mar - 3:11

Je n'aime pas les prisons. Vraiment pas. Mais je dois y aller, je dois en être sûre... Au fond de moi j'essaie de me convaincre que ce ne peut pas être lui. Qu'il ne s'agit que d'une vague ressemblance.

J'ouvre la porte et l'odeur atroce, mélange de sueur et de sang, assaillit mes narines. Depuis le haut de l'escalier, j'entends déjà les cris des condamnés qui me soulèvent le cœur. Je descends lentement, bien décidée à retarder au maximum le moment où je devrai entrer dans les cachots, où je devrai affronter la peur, la souffrance et le désespoir.

Je m'arrête un instant devant la porte et j'inspire lentement, profondément, la main posée sur la poignée. Et j'ouvre. Devant moi je vois un long couloir, le couloir de la mort. Je m'avance lentement et des cellules qui s'étalent le long de murs, jaillissent des mains qui tentent de m'agripper, j'entends des voix qui me supplient. Je m'efforce de rester impassible, d'ignorer leurs appels et je m'arrête devant chaque cellule, inspectant son contenu. Plusieurs fois j'ai l'impression de l'apercevoir mais je me trompe. Je le cherche mais j'espère ne pas le voir.

Mais il est là, dans la dernière cellule. Une mince silhouette recroquevillée dans un coin, des longs cheveux bruns qui tombent en désordre sur ses épaules. Je le fixe intensément et il le sent, il relève la tête et dès qu'il me voit, se redresse brusquement et s'approche de moi. Je ne peux m'empêcher de reculer mais je ne suis pas assez rapide, il parvient à agripper le col de ma robe de velours rouge et m'attire vers lui. Je me laisse faire, indécise.


- Béatrix, murmure-t-il d'une voix brisée par la peur et la douleur. C'est bien toi ?... Aide-moi ! Je...

Il parle et je comprends à peine ce qu'il dit, les mots n'ont plus de sens. Je reste la, je le regarde et je me sens idiote. Lui, c'est un ami. Un ami de longue date et même plus qu'un ami, nous avions été très proches à une certaine période de ma vie. Période désormais révolue. J'habite dans le château de Geoffroy maintenant, je suis dans son camp et le reste n'a plus aucune importance. J'essaie de m'en convaincre pourtant la vue du visage suppliant de mon ami fait vaciller ma détermination. Mais je ne peux rien faire pour lui, pas sans trahir la confiance de Geoffroy du moins , et je ne parviens pas à m'y résoudre. Je ne peux cependant pas l'abandonner à un sort aussi horrible, je suis bien placée pour savoir ce qu'il advient des malheureux prisonniers de ces lieux.

Mais je peux abréger ses souffrances. Oui, c'est la meilleure chose à faire, je parviens à m'en convaincre. Alors je lui tends la main à travers les barreaux de sa cellule et il s'en saisit, s'y aggripe comme s'il craignait que je ne disparaisse dans l'instant. Je lui souris et, pendant un cours instant je me remémore les moments heureux que nous avons passés ensemble.


- Adieu, Harry.

Je concentre mon pouvoir dans ma main et il est littéralement foudroyé sur place. Il s'effondre sur le sol sale de sa cellule, mort. Je l'ai tué. Mais je lui ai évité la souffrance et l'humiliation. Je lâche sa main moite et je me redresse, prête à partir. C'est alors que je me rend compte que quelqu'un m'observe, à moitié dissimulé par la semi obscurité de la cellule dans laquelle il se trouve. Il me regarde d'un air narquois, par-dessus son livre et je sais qu'il a tout vu. Je le reconnais : Lug O'Brien, un homme de main de Geoffroy. Par homme de main je veux dire assassin, je ne l'ai jamais rencontré mais sa réputation la précédé. Et voilà qu'il me surprend en train de commettre un meurtre. En soi, rien de dérangeant. Mais là je viens de tuer par faiblesse pour épargner un ami et je ne tiens vraiment pas à ce que cela se sache. Je ne veux pas que Geoffroy me considère comme une personne faible et encore moins qu'il me punisse...

Je reste là, à regarder Lug, indécise. Je ne sais comment réagir. L'ignorer ? Lui parler ? Je n'ai jamais été très douée pour la conversation... Mais je ne peux pas me permettre de le laisser révéler la scène qu'il vient de surprendre...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lug O'Brien
Homme de main
avatar

Date d'inscription : 18/03/2011
Messages : 678

Feuille de personnage:
Âge: 29 ans
Camp: Geoffroy
Expérience:
0/10  (0/10)

MessageSujet: Re: Promenade dans l'obscurité [Beatrix]   Dim 20 Mar - 11:35

J'entends les marmonnements d'un prisonnier, il supplie quelqu'un. Je ferme les yeux et pousse un soupir, cet idiot m'empêche de me concentrer pour lire. Je me lève et m'approche de la porte de "ma" cellule. Je marque un mouvement de surprise en voyant une jeune femme prendre la main d'un prisonnier et lui murmurer quelque chose. Je fronce les sourcils, espérant qu'elle ne va rien tenter de stupide, je l'ai déjà aperçue dans le château et je crois que Geoffroy l'aime bien, ce serais dommage que je la tue....
Un éclair illumine vivement le couloir, m'obligeant à fermer les yeux. Je me rends compte que la fille, non seulement est une magicienne ce qui divise par six mes chances de la tuer, mais qu'en outre elle vient d'assassiner un prisonnier sous mes yeux.

La fille se retourne vers moi et je peux lire la peur dans ses yeux. Normal. Ma réputation à le malheur de me précéder et ça me pose des problèmes pour faire connaissances avec les gens. Celle ci doit se dire que je vais la dénoncer, ou l'égorger directement. Je souris en imaginant mes doigts reployés sur sa gorge fine, sentir son souffle chaud sur mon visage pendant que la vie sors de son corps, voir l'horreur dans ses yeux, éventuellement entendre ses demandes de pitié. Pitié que je ne lui accorderai pas, si jolie soit elle. Elles sont nombreuses les femmes qui m'ont proposé leur corps si je les épargnaient....Je n'ai jamais accepté, l'idée d'un acte sexuel non consenti me répugne. Je connais un grand nombre d'assassins qui violent leurs victimes avant de les tuer, moi ce n'est pas mon cas.
Je reporte mon attention sur la jeune femme, lui fait un grand sourire et un petit signe de la main l'invitant à s'approcher.


-Venez mademoiselle, n'ayez pas peur, je ne vais pas vous tuer. Sauf si vous me donnez une raison de le faire, comme, par exemple, si vous me lancez un sort ou tentez de vous enfuir.


Je sais pertinemment que, si effectivement elle me lance un sort, je ne pourrais rien faire pour l'esquiver, je n'ai pas d'amulettes de protection et au dernières nouvelles je suis incapable d'encaisser une boule de feu. Mais le bluff marche bien souvent.


_________________

Kit par Auty ©




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://impitoyablecritique.wordpress.com/
Béatrix Ys
Magicien
avatar

Date d'inscription : 17/03/2011
Messages : 1057

Feuille de personnage:
Âge: 34 ans
Camp: Geoffroy
Expérience:
0/10  (0/10)

MessageSujet: Re: Promenade dans l'obscurité [Beatrix]   Dim 20 Mar - 14:32

Je réalise que je dois avoir l'air d'une parfaite idiote, plantée là, a le regarder. Je m'efforce de retrouver une contenance, de dissimuler la peur qui a du inévitablement transparaitre dans mes yeux quand je me suis aperçue de sa présence.
Je n'aime pas la façon dont il me regarde, comme s'il s'imaginait déjà en train de me tuer. Tout en lui m'effraie, son regard calculateur, ses longs doigts, parfaits pour étrangler ses victimes. Je ne peux pas m'empêcher de jeter un regard rapide vers la porte, évaluant mes chances de m'enfuir. Elles me paraissent bien faibles.
Je reporte mon attention sur lui, incapable de me décider. Il me sourit.


-Venez mademoiselle, n'ayez pas peur, je ne vais pas vous tuer. Sauf si vous me donnez une raison de le faire, comme, par exemple, si vous me lancez un sort ou tentez de vous enfuir.

D'accord. Il a envie de parler. Je lui rends son sourire et je m'approche lentement de lui, l'air parfaitement calme, bien que je sois intérieurement morte de peur. Je m'efforce de mobiliser tout mon pouvoir, prête à agir en cas de besoin. Après tout je suis mage et pas lui ce qui me donne un avantage non négligeable. Cependant son assurance tranquille me déstabilise, peut- être est-il protégé contre la magie. Je serai alors à sa merci, incapable de me défendre et personne dans ses cachots ne me viendrait en aide.

- M'enfuir ? Pourquoi voudrai-je m'enfuir ? J'ai parfaitement le droit d'être là.

Ma voix n'a pas tremblé. Enfin presque pas.
Je m'adosse négligement contre le mur, tachant de de garder une de mes mains dissimulée derrière mon dos, dans laquelle je concentre tout mon pouvoir prête à attaquer si nécessaire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lug O'Brien
Homme de main
avatar

Date d'inscription : 18/03/2011
Messages : 678

Feuille de personnage:
Âge: 29 ans
Camp: Geoffroy
Expérience:
0/10  (0/10)

MessageSujet: Re: Promenade dans l'obscurité [Beatrix]   Dim 20 Mar - 17:22

Je ne peux m'empêcher de frissonner de plaisir en sentant la crainte qu'elle éprouve à mon égard. J'aime qu'on me craigne. La jeune femme, qui parait légèrement plus âgée que moi cependant, s'adosse contre le mur, feignant d'être paisible. Je remarque la main qu'elle glisse dans son dos et les petits cheveux de ma nuque commence à se hérisser: je sens qu'elle prépare un mauvais tour, et même, probablement, un tour de magie. Je décide à nouveau de me la jouer "Je ne te crains pas, alors n'essaie pas de m'arnaquer."

-S'il vous plait, veuillez retirer votre main de votre de dos, c'est inutile de vouloir me pulvériser. Après tout, je souhaite simplement discuter.

J'observe de plus près la magicienne. Elle ne répond pas aux canons classiques de la beauté, mais elle dégage un charme irrésistible, en plus elle a de beaux yeux. Je dois dire que je suis assez charmé, d'autant plus que, contrairement aux habituelles filles de cours qui me font les yeux doux, elle a un côté libre et farouche que seul les gens qui ont souffert durant leur enfance et qui ont dû se débrouiller seuls possèdent.
Je décide de répondre à sa question, alors que d'habitude c'est plutôt moi qui les pose.


-Oh, certes, vous avez le droit de vous baladez où cela vous chante. Mais, en revanche, il est formellement interdit d'exécuter les prisonniers sans l'autorisation expresse de Geoffroy de Méryl, Seigneur et Maitre de ce château. Donc, soit il vous a autorisée à tuer cet homme. Soit il ne l'a pas fait et vous êtes une traitresse ce qui me donne le droit de vous enfermer ici même, ou de vous tuer, ou encore de vous dénoncer à Geoffroy.


Je laisse un silence s'écouler, le temps qu'elle comprenne mes paroles. Je me plais à contempler son visage qui s'illumine, en quelque sorte, de frayeur.

-Ou alors, vous m'expliquez ce que vous faisiez là. Et après j'aviserai.

Je lui lance un éblouissant sourire... Tout en vérifiant qu'en cas de besoin je puisse sauter hors de la cellule.

_________________

Kit par Auty ©




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://impitoyablecritique.wordpress.com/
Béatrix Ys
Magicien
avatar

Date d'inscription : 17/03/2011
Messages : 1057

Feuille de personnage:
Âge: 34 ans
Camp: Geoffroy
Expérience:
0/10  (0/10)

MessageSujet: Re: Promenade dans l'obscurité [Beatrix]   Lun 21 Mar - 0:56

En entendant ses dernières paroles, mon coeur se met à battre si fort que je me sens prête à défaillir. La main que j'avais dissimulé derrière mon dos retombe mollement le long de mon corps et tout le pouvoir que j'avais accumulé parait s'évaporer d'un seul coup. Je reste là, faible et vulnérable, la respiration haletante. Toute l'assurance dont j'avais tenté de faire preuve semble avoir disparu et s'il n'y avait pas eu le mur, je me serais probablement effondrée. Ma main se crispe en un geste convulsif et je sens mes ongles s'enfoncer profondément dans ma peau.

Lui continue de me fixer, ses yeux luisant d'une lueur malsaine et je me sens littéralement transperçée par son regard. C'est comme s'il parvenait à lire dans mes pensées, à deviner ma terreur à l'idée qu'il me dénonce. Le meurtre que je viens de commettre, bien que non prémédité, fait de moi une traitresse. Je doute cependant que Geoffroy choisisse de me tuer s'il l'apprennait, j'ai mon utilité. Mais je perdrais sa confiance à tout jamais. Or sa confiance est la chose à laquelle je tiens le plus en ce bas monde, ce à quoi je me raccroche lorsque je suis sur le point de renoncer. Je ne supporterais pas de la perdre. Et Lug le sait.

Il me sourit et un froid glacial semble se répandre le long de ma colonne vertébrale. A la façon qu'il a de scruter mon visage, d'épier le moindre de mes gestes, je vois qu'il prend plaisir à me tourmenter, à lire la peur dans mes yeux. Il aime me savoir à sa merci.

Je ne sais comment réagir, comment me justifier. Ni même si cela en vaut la peine. Il a sans doute déjà prévu de me dénoncer quoi que je dise. Ou de me tuer... Mais je dois quand même essayer. Au prix d'un effort colossal, je parvient à m'arracher au mur et je m'avance vers lui d'une démarche incertaine, vacillante. A chaque pas les battements de mon coeur semblent redoubler d'intensité, comme s'il était prêt à exploser dans ma poitrine. Je m'arrête face à lui, je suis si proche à présent que je parviens à distinguer le moindre détail de son visage.

Je doute de parvenir à l'appitoyer avec mes bons sentiments, aussi je choisis d'être la plus franche possible. Je veux parler mais ma bouche est si sèche que je doute de parvenir à emmettre le moindre son. J'avale ma salive et je me lance :


- Ce matin j'ai vu arriver un groupe de prisonniers au chateau, depuis la fenêtre de ma chambre. Des sujets d'Arthur. Et il se trouve que j'ai moi même grandi sur ses terres . Parmis eux j'ai cru reconnaitre quelqu'un, un ami d'enfance... Je pensais m'être trompée mais je ne pouvais pas... Je tenais tout de même à m'en assurer. C'est pourquoi je suis venue ici.

Evidemment pour prononcer ces quelques phrases j'avais buté sur la moitié des mots. Je m'efforcai de paraitre un peu plus assurée avant de poursuivre :

- Mais il s'est avéré que je ne mettais pas trompée. C'était bien lui et quand je l'ai vu... Je n'ai jamais... jamais eu l'intention de me rendre coupable de trahison. Mais je ne pouvais pas le laisser là, je sais très bien ce qu'il advient de prisonnier ici et... De toute façon cela ne fait pas de grande différence, il serait mort dans tous les cas. Je n'ai fait que précipiter un peu les choses.

J'entends les accents presque suppliants de ma voix et je sais que c'est perdu d'avance. Comment pourrai-je le convaincre alors que je ne parviens même pas à me convaincre moi même ? Désespérée, je sens ma vision se brouiller et malgré tous les efforts que je déploie pour me contrôler une larme roule lentement sur ma joue.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lug O'Brien
Homme de main
avatar

Date d'inscription : 18/03/2011
Messages : 678

Feuille de personnage:
Âge: 29 ans
Camp: Geoffroy
Expérience:
0/10  (0/10)

MessageSujet: Re: Promenade dans l'obscurité [Beatrix]   Lun 21 Mar - 15:49

J'écoute ses arguments, attendant qu'elle fasse une erreur, qu'elle essaye de me mentir, car si elle le fait, je la tiens. Malheureusement elle ne semble pas disposée me faire ce plaisir, et je ne voit pas le moindre signe de mensonge sur elle. Dommage, j'aurais pris plaisir à la torturer un peu plus.

-....Je n'ai fait que précipiter un peu les choses.


Je pousse un long soupir, m'approche doucement d'elle et essuie la larme qui coule le long de sa joue. Puis je la fait s'asseoir sur la petite chaise. Enfin, je me place derrière et elle et lui masse doucement les épaules. Je sais qu'elle ne feras rien pour m'en empêcher.

-Hélas, non. Vous n'avez pas "précipité un peu les choses". Si vous aviez laissé votre ami dans sa cellule, il ne serais pas mort. Pas de suite en tout cas. Ce que vous avez fait, c'est priver un honnête homme de son travail, j'ai nommé le bourreau. Et, en plus, vous m'avez volé un indicible plaisir, celui de voir un traitre souffrir.

Je sens qu'elle commence à haleter. Ses épaules se soulèvent de plus en plus vite. Oh, comme ça doit être affreux pour elle de sentir mes doigts courir le long de son tendre cou. Soudain, une idée me vient à l'esprit: et si, au lieu de la tuer, je la faisais simplement chanter?
Je souris en pensant aux choses que je pourrais lui demander de faire pour moi.


-Écoutez. Je vous propose un marché. Est ce que vous accepteriez de me rendre quelques petits services si j'oublie ce qui s'est passé ici, tout à l'heure?


Héhé, présenté comme ça, ça ne ressemble pas du tout à du chantage. On dirait presque que je lui demande une faveur. Mais, évidemment, elle n'est pas dupe. Elle sait que si elle refuse, mes doigts trouveront un nerf sensible de son cou et le temps qu'elle se réveille, elle sera dans un cul-de-basse-fosse avec toute la haine de Geoffroy.
Je me penche vers elle, elle sent la mousse. Sans doute les ingrédients qu'elle utilise pour ses potions, ou je ne sais quoi.


-Alors? Qu'en dites vous? Me rendriez vous ces services?

_________________

Kit par Auty ©




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://impitoyablecritique.wordpress.com/
Béatrix Ys
Magicien
avatar

Date d'inscription : 17/03/2011
Messages : 1057

Feuille de personnage:
Âge: 34 ans
Camp: Geoffroy
Expérience:
0/10  (0/10)

MessageSujet: Re: Promenade dans l'obscurité [Beatrix]   Mar 22 Mar - 9:24

-Alors? Qu'en dites vous? Me rendriez vous ces services?

Il me murmure cette dernière phrase à l'oreille comme s'il me confiait un secret. Je ne réponds pas. Seule ma respiration haletante vient troubler le long silence qui s'installe, s'étire. Je sens son souffle chaud dans mon cou et ses mains, sur mes épaules, me paraissent anormalement froides et lourdes. Je voudrais me soustraire à ce contact qui m'écoeure, m'éloigner de lui mais j'ai peur. A tout instant je m'attends à sentir ses doigts se refermer sur ma gorge, je n'ose même plus bouger.

Comment pourrai-je lui refuser quoi que ce soit maintenant ? Il a su m'emmener exactement là ou il le voulait. Je suis piégée, au pied du mur et je dois bien me résoudre à accepter. Me voilà donc condamnée à devenir l'esclave d'un assassin. Mais en quoi pourrait donc bien consister ces fameux services? Au vu de sa réputation, je crains le pire... Meurtre, peut-être ? Il est vrai que je suis assez douée pout tuer sans laisser de traces, à l'aide de la magie mais surtout, des poisons. Cependant je ne doute pas que ses talents en matière d'assassinat dépassent de loin les miens. En quoi pourrai-je donc lui être utile ? A moins que...

Un horrible doute s'insinue lentement dans mon esprit confus. Peut-être parle-t-il d'une autre sorte de 'services' ? Cette simple idée me donne envie de vomir mais il me parait bien assez abject pour ça.

A point où j'en suis, je pense que je peux me permettre de poser clairement la question.


- De quels genre de 'services' s'agit-il exactement ?

J'insiste bien sur le mot service pour être sûre qu'il comprenne bien où je veux en venir. Et j'attends la réponse, le coeur serré par l'apréhension.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lug O'Brien
Homme de main
avatar

Date d'inscription : 18/03/2011
Messages : 678

Feuille de personnage:
Âge: 29 ans
Camp: Geoffroy
Expérience:
0/10  (0/10)

MessageSujet: Re: Promenade dans l'obscurité [Beatrix]   Mar 22 Mar - 18:54

- De quels genre de 'services' s'agit-il exactement ?

Je comprend qu'elle pense que je vais lui demander de faire des choses ignobles, elle craint sans doute d'être forcée de devenir ma chaufferette. Je souris à cette idée. A quoi bon la forcer quand il y a des bordels dans tout les villages alentours et que la plupart des femmes de chambres sont collées à moi: elles ignorent qui je suis réellement, bien sûr. Sinon il est probable qu'elles fuiraient en hurlant.

Je décide de briser brusquement l'espèce de tension malsaine qui s'est établie. Je crie donc d'un air joyeux en pirouettant sur moi même:

- BON! C'est parfait alors!

Elle sursaute violemment.

-Rassurez vous. Ces "services" n'auront rien de sexuels, ou d'humiliants. Pas du tout.

Je me tiens bien droit maintenant, et parle d'une voix forte et claire. Comme si je faisais un discours. J'entends au loin quelques prisonniers gémir.


-Voilà tout ce que vous demande. Je sais que vous êtes proche de Geoffroy, je le suis aussi. Hélas, même si ça lui arrive de se confier à moi, il omet souvent des détails, volontairement à n'en pas douter.

Elle ne semble pas comprendre mon brusque changement d'attitude. J'ai envie de soupirer d'ennui, mais je ne peux pas, je dois continuer mon petit jeu d'acteur.


-Tout ce que vous avez à faire c'est me livrer des informations sur Geoffroy.

Je sors de la cellule, et lui fait signe de me rejoindre, en reprenant mon air sombre.

-Si il vous venez à l'idée de dire à Geoffroy ce que je vous demande de faire. Croyez moi que nous nous retrouverons tous les deux dans cette cellule, que nous venons de quitter. Et si c'est le cas, ce n'est pas des massages que je vous ferez. Clair?

_________________

Kit par Auty ©




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://impitoyablecritique.wordpress.com/
Béatrix Ys
Magicien
avatar

Date d'inscription : 17/03/2011
Messages : 1057

Feuille de personnage:
Âge: 34 ans
Camp: Geoffroy
Expérience:
0/10  (0/10)

MessageSujet: Re: Promenade dans l'obscurité [Beatrix]   Mar 22 Mar - 23:28

Ce brusque changement d'attitude semble m'avoir sorti de la tropeur dans laquelle j'étais plongée. J'avoue que je ne m'attendais pas à ça. Il veut que j'espionne Geoffroy. Cette idée me parait bien aussi pénible que la perspective qu'il me dénonce à lui. Apparement il s'imagine que mon amour pour Geoffroy me pousserait à faire n'importe quoi pour conserver sa confiance. Ce qui est vrai. A condition que cela ne puissent pas nuir à Geoffroy lui-même.

L'amour ne doit pas lui être un sentiment très familier sans quoi il n'en aurait pas une conception aussi égoiste. Dans ma conception personnelle, il doit pousser à agir dans l'interêt de l'être aimé. Or cela ne semble pas être le cas ici. Jamais je n'espionnerai Geoffroy. Jamais. Et surtout pas pour le compte de cet assassin. Je sais qu'un refus pourrait me valoir de perdre la confiance de Geoffroy. Voir même de perdre la vie. Mais quand on a déjà tout perdu une fois on a un conception très différente des choses. Et si je maneuvre habilement je pourrai peut être me sortir de tout cela sans dommage. Après tout, Lug m'a lui même avoué vouloir espionner Geoffroy ce qui est une faute autrement plus grave que l'assassinat d'un prisonnier. En me révélant ses intentions il m'a donné une arme. Que je compte bien utiliser.


-...Et si c'est le cas, ce n'est pas des massages que je vous ferez. Clair?

Je m'écarte de Lug et je sens les muscles de ma bouche se déformer en un large sourire.

- Non. Ce n'est pas très clair. Je dirais même que nous avons un problème.

Je me tiens prête à réagir et je poursuis, d'une voix qui se veut assurée, et tachant d'ignorer les battements frénétiques de mon coeur, qui semble littéralement prêt à exploser dans ma poitrine.

- Voyez-vous je ne suis pas persuadée que Geoffroy accorde plus de crédit à votre témoignage qu'au mien. Vous pouvez me dénoncer à lui, mais rien ne m'empêchera alors de faire de même pour vous. Et je pense qu'il prendrait assez mal le fait que vous ayez voulu m'utiliser pour l'espionner. Ce sera votre parole contre la mienne. Et vous avez plus à perdre que moi.

Sans me départir de mon sourire, je recule le plus loin possible de Lug. Je sais qu'il peut attaquer d'un moment à l'autre. Mais la magie me donne un avantage non négligeable sur lui. Peut être est-il protégé contre ses effets. Peut être pas. Je suis prête à prendre le risque à présent. Je peux accepter qu'il s'en prenne à moi, mais certainement pas à Geoffroy. Je n'ai aucune intention de l'affronter si je peux l'éviter mais si je parviens à l'impressionner suffisament je parviendrai peut être à éviter le combat. Cela ne sera pas facile, surtout après ce qui vient de se passer dans cette cellule. Mais j'ai plus d'un tour dans mon sac. Brusquement, je lève les bras au dessus de ma tête et je me laisse envahir par le pouvoir. Illuminée d'un halo de lumière, je l'observe de mon regard le plus pénétrant.

- Je suis sûre que nous pouvons trouver un solution raisonnable à nos problèmes. Nous pourrions oublier. Tous les deux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lug O'Brien
Homme de main
avatar

Date d'inscription : 18/03/2011
Messages : 678

Feuille de personnage:
Âge: 29 ans
Camp: Geoffroy
Expérience:
0/10  (0/10)

MessageSujet: Re: Promenade dans l'obscurité [Beatrix]   Mer 23 Mar - 18:18

On dirait bien que la garce me lance un ultimatum! Une veine bat à me tempe pendant une seconde, je me crispe, près à l'étrangler. Puis repense à ce qu'elle vient de dire, notamment à un petit détail....et j'éclate de rire. Sincèrement. Elle pense me faire peur en agitant une vaine menace. Possible qu'en perdant la confiance de Geoffroy elle perde tout. Mais moi, je n'ai rien à perdre, même pas la vie.

-Tu sais. Geoffroy m'accorde effectivement un grand crédit et, crois moi, je le mérite totalement. Alors, même s'il met nos paroles sur un pied d'égalité et que nous finissons tout les deux au cachot. Sache que je n'en ai cure. Tout ce que je ferai c'est te torturer quand ce ne sera pas le bourreau qui s'en chargera.

Ses yeux s'écarquille légèrement, elle doit penser que je bluffe. Dommage pour elle, pas cette fois. Au contraire, je suis d'une sincérité qui m'étonne moi même.
Je me demande la tête que le Seigneur de Méryl fera quand il apprendra que j'ai voulu l'espionner. Qui sait, peut être que ça le fera rire. Je lui ai toujours trouvé un côté rigolard... Ou bien je me fais des idées.

Peut être qu'il me fera simplement fouetter, cette idée me fait redoubler d'éclats de rires. J'imagine ce pauvre bourreau qui sera forcé de m'arracher la peau du dos, en sachant parfaitement ce qui l'attend s'il frappe trop fort.
Je me reconcentre sur mon interlocutrice avec un grand soupir. Je fais quelques pas vers elle, glisse vivement la main droite sur sa taille, lui attrape la main gauche et la renverse en arrière. Des éclairs d'énergie magique me parcours tout le corps mais ils ne sont pas dangereux, juste désagréables.


-Alors, ma belle. Tu veux qu'on oublie tout les deux? Désolé, c'est impossible. Mais après tu as le choix: des années de tortures atroces au fin fond des oubliettes du château en ma compagnie, ou une petite information quand je t'en demanderais?

_________________

Kit par Auty ©




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://impitoyablecritique.wordpress.com/
Béatrix Ys
Magicien
avatar

Date d'inscription : 17/03/2011
Messages : 1057

Feuille de personnage:
Âge: 34 ans
Camp: Geoffroy
Expérience:
0/10  (0/10)

MessageSujet: Re: Promenade dans l'obscurité [Beatrix]   Jeu 24 Mar - 21:23

Instinctivement, je cherche à me dégager, à m'écarter de lui. Sans succès. Il ne fait que resserrer un peu plus sa prise. Je pourrais le forcer à me lâcher, en lui envoyant une décharge d'énergie magique mais le combat ne me parait pas être la meilleure option. Il n'a pas l'air de craindre le moins du monde ma magie, vu la façon dont il m'a attrapé, et son assurance ne me dit rien qui vaille... Le menacer ne fonctionnera pas, apparemment. Il va falloir trouver autre chose. Changer de tactique. Je cesse de me débattre et, brusquement, je me jette contre sa poitrine. Cela a au moins le mérite de le surprendre. Avant qu'il n'ait pu s'écarter, je l'agrippe de ma main libre et je me mets à sangloter éperduement sur son épaule. De façon assez réaliste, je dois dire.

- Pitié ! Je vous dirai tout, je le jure ! Mais... vous ne lui ferez pas de mal, n'est ce pas ? ... Je ne suporterais pas... Je... Je... Je l'aime vraiment, vous savez ? Et... promettez-moi...

Pitoyable. Moi-même je me fais l'effet d'une vrai hystérique. Lui aussi doit le croire. Il faut qu'il le croie. Qu'il me prenne pour une folle, qu'il me sous estime. Qu'il me laisse partir. Après j'aviserai. Pas question que je lui livre ses informations, bien sur. Mais je trouverai bien quelque chose. J'inventerai, peut être. A moins que je ne parvienne à me débarasser de lui. Définitivement. Mais pas maintenant. Je dois gagner du temps.

- Mais laissez-moi partir ! ... Je... Je veux m'en aller. S'il vous plaît... S'il vous plaît !

Mes larmes ruissellent le long de mes joues et coulent lentement sur sa poitrine. J'ai dû crier très fort. Je n'entends plus un bruit, les cachots, qui raisonnaient des plaintes des prisonniers, sont à présent calmes et silencieux. Comme si tous m'écoutaient.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lug O'Brien
Homme de main
avatar

Date d'inscription : 18/03/2011
Messages : 678

Feuille de personnage:
Âge: 29 ans
Camp: Geoffroy
Expérience:
0/10  (0/10)

MessageSujet: Re: Promenade dans l'obscurité [Beatrix]   Ven 25 Mar - 21:48

Elle se blottit contre mon épaule en pleurant. Je fais une grimace de dégout. J'ai vraiment horreur des pleurnichards. En général, quand une de mes victimes se met à pleurer je lui tranche la langue et le tue lentement; par contre, quand elle ne pleure pas, je lui offre une mort glorieuse, ça m'est même arrivé d'en défier en duel.
Elle en revanche, je n'ai pas la moindre intention de lui trancher la langue, vu que ça risque de se révéler la partie de son anatomie la plus précieuse.
Je décide de jouer les compréhensifs: je lui caresse les cheveux et glisse à son oreille.


-Bien sûr que non. Jamais je ne ferais de mal à Geoffroy, il est mon maitre et je le respecte énormément. Mais je n'aime pas les cachoteries. Je veux juste savoir ce qu'il dit, c'est tout.


Je lui lève la tête, ses yeux ruissellent de larmes. je sors un mouchoir de lin noir de ma manche et je tamponne ses joues humides avec.


-Allez y. Mais souvenez vous: si vous me trahissez, ou si je vous trahis, on tombe tout les deux.

Sans m'en rendre compte je suçote le mouchoir: il a un gout de larmes et de magie.


[HJ: Close?]

_________________

Kit par Auty ©




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://impitoyablecritique.wordpress.com/
Béatrix Ys
Magicien
avatar

Date d'inscription : 17/03/2011
Messages : 1057

Feuille de personnage:
Âge: 34 ans
Camp: Geoffroy
Expérience:
0/10  (0/10)

MessageSujet: Re: Promenade dans l'obscurité [Beatrix]   Dim 27 Mar - 10:58

[Hj : Oui je n'ai rien de spécial à ajouter ^^]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Promenade dans l'obscurité [Beatrix]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Promenade dans l'obscurité [Beatrix]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Un ado dans l'obscurité lumineuse de la nuit [libre]
» Promenade dans l'Oise.
» Promenade dans les sous-bois
» Obscur le démon de l'obscurité
» Deux loups dissimulés dans l'obscurité. [Abandon]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Hors-Jeux :: Corbeille :: Anciens RPs-