CalendrierAccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Au peuple ! Une nouvelle intrigue, un nouveau staff, des nouvelles parties RPG... Un RENOUVEAU est mis en place. Veuillez aller vous recenser et donner votre avis dans le Crieur Public =D

Partagez | 
 

 JOUR 3 Ҩ Prison de l’âme Ҩ Solaaaaan !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Caithness Mac Echdach

avatar

Date d'inscription : 30/11/2012
Messages : 31
Localisation : Au cachot.

Feuille de personnage:
Âge: 24 ans
Camp: Aucun
Expérience:
0/0  (0/0)

MessageSujet: JOUR 3 Ҩ Prison de l’âme Ҩ Solaaaaan !    Lun 3 Déc - 16:34

Il n’était pas revenu. Ni à l’aube, comme il l’avait promis, ni même le soir suivant. Non pas que je l’aie attendu – je n’avais pas besoin de lui ! - mais cela confirmait bien ce que j’avais toujours pensé, à savoir que la parole des hommes de l’Est n’avait pas plus de valeur qu’un arc brisé. Ils étaient menteurs, parjures et fourbes comme le renard qui, le soir, se glisse sournoisement dans le poulailler. On ne pouvait pas leur faire confiance et encore moins compter sur eux. Il m’avait menti. Il n’était pas revenu et ne reviendrait pas.

Les maigres réserves de la gourde étaient depuis longtemps épuisées. J’avais faim, soif et la plaie béante de mon côté prenait un aspect de plus en plus inquiétant, mélange visqueux de sang séché et de pu jaunâtre. Pas besoin d’avoir de grands talents de guérisseuse pour comprendre qu’elle s’était infectée, ce qui me laissait des chances de survie pratiquement inexistantes, si je ne sortais pas rapidement d’ici. Il m’aurait suffit d’atteindre la forêt qui s’étendait à peine à quelques lieues au nord et j’y aurais trouvé les herbes et les plantes nécessaires pour atténuer mon mal. Mon salut, si proche et si lointain à la fois… Quelques lieues… Que je n’aurais de toute façon pas eu la force de parcourir, quand bien même je serais parvenue à m’échapper.

Allongée à même le sol dans le recoin le plus sombre du cachot, j’avais cessé de m’agiter dans ma cage, passant progressivement de la fureur du fauve piégé à l’apathie du chien blessé qui lèche ses plaies. Au sens littéral du geste, quoi que cela n’aie pas vraiment apaisé mes souffrances. Chacun de mes souffles était devenu une douleur, chacun de mes gestes un déchirement, chacune de mes pensées un délire et au milieu de ce marasme, je ne savais plus qu’une chose : j’allais mourir ici, dans cette cage, privée de la liberté que je chérissais tant. La mort ne m’effrayait pas, mais pour une guerrière, crever d’une vulgaire infection c’était… humiliant. Je déshonorerais ma famille, mon peuple tout entier. Je n’en avais pas le droit.

Au prix d’un ultime effort je parvins à me redresser, m’adossant au mur de pierre humide pour ne pas retomber à nouveau. Quelqu’un venait. Je pouvais entendre les semelles de ses bottes claquer sur la pierre au rythme de ses pas. Et bientôt il fut devant ma cellule. Lui. Je m’étais donc trompée.

- Moi pas croire que toi revenir.

Ma voix n'était plus qu'un murmure, rendu rauque par la soif qui tiraillait ma gorge desséchée.

- Mais moi avoir... tenu.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Solan Caerid

avatar

Date d'inscription : 02/12/2012
Messages : 7

MessageSujet: Re: JOUR 3 Ҩ Prison de l’âme Ҩ Solaaaaan !    Ven 21 Déc - 22:27


L'aube pointait ses lueurs orangées depuis quelques heures déjà. Ce jour de retard était peut être celui de trop.

Tandis que j’apercevais la porte menant aux cellules, je ne pouvais m’empêcher d'imaginer le pire ; si elle n'était pas morte, elle le serait probablement bientôt. J'allais l'apercevoir agonisante, recroquevillée, fiévreuse ; je la regarderai ainsi, impuissant jusqu'à ce qu'enfin son dernier souffle soit rendu. Peut être même que la pitié me prendra.

Je descendais la longue suite d'escaliers qui menaient à son tombeau, prenant mon temps, retardant l'inévitable. Le bon sens exigeait que les choses se passent ainsi, mais c'est seulement lorsque je la vis, debout, que je compris que le bon sens n'avait aucunement sa place dans cette cellule. Il ne l'avait jamais eu.

- Moi pas croire que toi revenir.
Mais moi avoir... tenu.


Sans bouger, je l'observais, alors qu'elle se mit à glisser lentement contre le mur. Elle puisait dans ces dernière ressources, mais l'espoir était revenu.

- Vous parlez à un maraudeur, ma parole ne vaut rien. Une histoire de sang et de lignée paraît il.

Si j'évitais de le dévoiler, j’étais profondément affligé de ce retard. Ma parole je la lui avais donné, pourtant je ne l’avais pas tenu. Elle n'avait pas à en savoir les raisons, mais elle en subissait les conséquences.
La porte ne résista pas longtemps avant de s'ouvrir. Travailler leur serrure basique était un travail enfantin, d'autant plus avec quelque expérience.

- Oui j'aurai pu vous libérer l'autre jour, probablement en moins de temps, sans la fatigue. Vous auriez alors aisément traversée une garnison d'environ 500 hommes, et vous vous seriez tout aussi aisément retrouvée en train de pourrir dans un trou quelconque.

Je me rendis soudain compte de la sévérité de mon ton, sans en connaître la raison exacte. Elle haletait plus qu'elle ne respirait, et sa plaie avait prit une forme qu'il était difficile d'imaginer.
Il fallait nettoyer, il aurait fallut recoudre... au delà de mes compétences. Je lui adressais un sourire.

- Cette porte vous sera grand ouverte le moment venu, quand votre esprit sera clair, et votre main capable de faire taire ceux qui parlent trop.


Je sortis plusieurs gourde de mon sac, une petite dague propre et tranchante, diverses plantes, feuilles et bandages ainsi qu'une petite bougie.

- Buvez autant que vous voulez. Les infusions de tilleul diminueront la fièvre. Quant à moi, je dois nettoyer cette chose qui vous ronge. Inutile d'en dire plus, vous savez ce que cela signifie. J'ose seulement espérer que l'évanouissement vous gagnera rapidement.


La plaie était pansée. Personne n'avait entendu les cris, pas même le geôlier, trop occupé à compter ses pièces fraichement reçues.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Caithness Mac Echdach

avatar

Date d'inscription : 30/11/2012
Messages : 31
Localisation : Au cachot.

Feuille de personnage:
Âge: 24 ans
Camp: Aucun
Expérience:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: JOUR 3 Ҩ Prison de l’âme Ҩ Solaaaaan !    Mer 12 Mar - 11:53


Il parlait beaucoup. Trop.  Père m'avait dit un jour que les homme du sud se battaient parfois plus avec leurs mots qu'avec leur hache, ce j'avais trouvé stupide. Comment pourrait-on se battre avec des mots ? Ils ne font pas saigner, il ne tranchent pas une tête... La hache, si. Néanmoins, alors qu'il me parlait de sa voix suave avec cette expression si calme qu'elle en semblait immuable, les tréfonds de mon esprit enffievré commencaient à comprendre ce que Père avait pu vouloir dire ce jour-là. Du moins, dans les bribes que j'arrivais à saisir de son discour, prononcé dans une langue qui n'était pas la mienne. Il parlait plutôt bien je devais l'avouer... Mais toujours trop.

- Ah oui ? Ma main peut être faire taire toi alors ?

Façon sans détour de dire que j'avais besoin de plus que de grands discours.

- Promesses être inutiles. Moi préférer actions.

Et il parut comprendre là ou je voulais en venir. Bien. Il se mit alors à sortir tout son atirail, qui contenait entre autre des gourdes sur lesquelle je ne pus cette fois m'empêcher de me jetter. D'une traite je vidai le contenu de la première, tout en écoutant d'une oreil distraite ce qu'il me disait. La sensation de l'eau et le goût du tilleul qui picotait ma gorge occultait presque tout le reste, mais je finis tout de même  par reporter mon attention sur lui lorsqu'il se mit à parler de me soigner.

- S'évanouir ? Ça être pour les hommes du sud.

Dis-je avec une moue moqueuse, qui eu toutefois tôt fait de s'effacer dès qu'il eu commencé à s'éxécuter. Cette sensation, comme si de smilliers de flèches venaient de transpercer mon côté, alors qu'il appliquait ses herbes et ses onguents, c'était pire, bien pire, que le jour où ce grand loup noir avait transpercé ma chair de sa machoire. C'était pire que tout et les cris que j'essayais pourtant de retenir de toute la force de ma volonté finir pourtant  par résonner contre les parois humides du cachot, jusqu'à ce qu'enfin la douleur s'appaise. Lentement, je repris on souffle, incitant mon corps au calme.

- Tu vois, moi pas être évanouie.

Dis-je simpelment, comme si rien ne s'était passé et que je ne venais pas d'hurler à m'en briser la voix. C'était humiliant de penser que je l'avais fait devant lui. Lentement, je repris un grogée de tilleul.

- Et le gros qui garde pas être venu. Lui venait quand moi crier insultes poutant. Petits ronds en métal que tu lui as donné rendre sourd ?

J'avais posé la question, mais au fond la réponse ne m'intéressait pas vraiment, il y en avait une autre qui était beaucoup plus importante à mes yeux.

- Pourquoi toi faire tout ça ? Me soigner. Toi risquer juste de te faire tuer par roi, si lui apprend ça.

Et je plongeai mon regard bleu dans ses iris sombres.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: JOUR 3 Ҩ Prison de l’âme Ҩ Solaaaaan !    

Revenir en haut Aller en bas
 

JOUR 3 Ҩ Prison de l’âme Ҩ Solaaaaan !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Hors-Jeux :: Corbeille :: Anciens RPs-