CalendrierAccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Au peuple ! Une nouvelle intrigue, un nouveau staff, des nouvelles parties RPG... Un RENOUVEAU est mis en place. Veuillez aller vous recenser et donner votre avis dans le Crieur Public =D

Partagez | 
 

 Coup du sort | Lug.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Béatrix Ys
Magicien
avatar

Date d'inscription : 17/03/2011
Messages : 1057

Feuille de personnage:
Âge: 34 ans
Camp: Geoffroy
Expérience:
0/10  (0/10)

MessageSujet: Coup du sort | Lug.   Sam 31 Mar - 21:33

    La nuit n’était pas tout à fait tombée, mais le pâle croissant de l’astre lunaire était déjà bien visible, répandant sa douce lueur dans un ciel assombri. Je progressais lentement, précautionneusement sur le petit sentier champêtre, scrutant chaque buisson biscornu comme si je soupçonnais qu’il ne recèle quelque danger mortel. Ce qui était le cas, à vrai dire. J’avais beau essayer de me raisonner, plus j’y repensais et plus j’avais envie de rebrousser chemin, pour retrouver sans attendre la chaleur rassurante du feu qui crépite dans la cheminée. Si seulement j’avais pu… Mais désobéir à un ordre de Geoffroy aurait été plutôt risqué. Le genre de risque qui pourrait mettre un terme à mon existence de manière définitive. Mais même cette pensée sinistre ne parvenait pas à me faire oublier que cette affaire sentait l’entourloupe à plein nez, et la nature elle-même semblait me donner raison. Au fur et à mesure de ma progression, la végétation se flétrissait inexplicablement, ne laissant aux arbres pour se vêtir que des feuilles malades et fripées. Et tout était si silencieux. Comme si ces bois n’abritaient pas la moindre âme qui vive.

    Frissonnant de froid autant que d’inquiétude, je pressais le pas en apercevant non loin de là mon « objectif ». Ce petit arbre tordu, dont les racines noueuses serpentaient entre les pierres moussues du vieux Mur d’Hadrien, frontière des deux royaumes. Mon point de rendez-vous. Rendez-vous avec qui, je n’en avais pas la moindre idée. Mon charmant seigneur n’avait pas eu l’amabilité de m’en faire part, se contentant de m’affirmer d’un ton non dénué de mystère et teinté d’amusement que « je comprendrais le moment venu. » Difficile de faire plus vague, et je n’avais jamais été une grande adepte des devinettes, surtout quand je me trouvais seule au milieu de nulle part. Enfin je ne tarderais probablement pas à être fixée.

    Mais mon mystérieux inconnu semblait au contraire bien décidé à me faire attendre. Assise sur un rocher, avec pour seule compagnie un renard égaré dans ce décor sinistre, j’avais de plus en plus de mal à dissimuler l’inconfort que me causait cette situation.

    "Petit, petit. Viens par-là." dis-je en tapotant mes genoux.

    Etrangement, parler à quelqu’un me rassurait un peu. Même si ce « quelqu’un » avait quatre pattes et un pelage d’un roux incandescent. Je vis avec satisfaction le renard trottiner tranquillement jusqu’à moi. Mon charme magique opérait toujours. Sur les animaux. Pour les « animaux » qui marchaient sur deux jambes, c’était un peu plus compliqué. Malheureusement.

    J’aurais probablement pu continuer longtemps à babiller en grattant mon compagnon entre les oreilles si un bruissement anormal ne m’avait brusquement ramené à la réalité. Je plissais les yeux pour essayer d’identifier l’ombre qui était parvenu à se glisser si près de moi sans que je ne m’aperçoive de rien, mais il faisait déjà trop sombre pour que je distingue le visage de l’inconnu.

    "Pas trop tôt. J’ai failli attendre."

    Aussi inquiète que vexée d’avoir été surprise à parler toute seule, ma voix avait soudainement perdu toute sa mièvrerie.

_________________

Merci Auty pour ce kit magnifique *.*



Béatrix & Gabriel
Sel, ceylameilleure !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lug O'Brien
Homme de main
avatar

Date d'inscription : 18/03/2011
Messages : 678

Feuille de personnage:
Âge: 29 ans
Camp: Geoffroy
Expérience:
0/10  (0/10)

MessageSujet: Re: Coup du sort | Lug.   Sam 31 Mar - 21:54

Encore une mission loin de tout. Je vais finir par croire que ma compagnie déplait à Geoffroy. Le Mur d'Hadrien.... Probablement un des endroits les moins agréables de cette Terre. Pas parce que c'était dangereux. Juste parce que je ne connais pas un seul endroit dans le monde qui soit aussi ennuyeux que ce Mur. Il n'y a que des arbres faiblards, des buissons, de la pierre, quelques paysans dégénérés, abrutis par le mélange répété du même sang....
Mon "seigneur" m'a envoyé ici pour rejoindre mon "allié pour cette mission". Comme si j'avais besoin d'allié. Mais Sa Majesté a insisté, et me voilà réduit à attendre dans le noir, assis sur un gros rocher tout en réfléchissant à qui pouvait bien être mon "partenaire". Ce qui était sûr, c'est que s'il m'ennuyait il risquait de ne pas revenir de la mission. Geoffroy avait eu un sourire bizarre en m'annonçant la nouvelle. J'en conclus donc que c'est quelqu'un que je connais. Gabriel? Non, il est en mission loin au Nord. Le gros chevalier prétentieux a qui j'avais failli faire faire une crise cardiaque en me déguisant avec des lambeaux de chair humaine à Carnaval? Un proche d'une de mes victimes? Le cuisinier du château? Ah oui, cocasse histoire que j'avais eue avec ce dernier. Il joue également le rôle d'empoisonneur pour Geoffroy.Ce dernier avait trouvé amusant de nous donner la même cible à exécuter, et j'avais choisi le poison comme méthode d'assassinat. Le cuisinier aussi, évidemment. Et nous avons passer la soirée, lui et moi, à proposer des tonnes de plats différents à notre cible.... qui est finalement morte d'un arrêt cardiaque à cause du stress que nous lui avions occasionné.... Je crois que jamais je n'avais vu Geoffroy rire autant...

Un bruit retentit dans l'ombre.

"Petit, petit. Viens par-là."

Un immense sourire illumine mon visage. Je connais cette voix. Je connais cette femme. Je sais pourquoi Geoffroy souriait. Je sais que j'ai un caillou gênant dans ma chaussure. Je l'enlève, et m'approche tout doucement du bruit. Je vois ma chère, très chère Béatrix en train de caresser un renard.
Je me racle doucement la gorge, Béatrix relève la tête.

"Pas trop tôt. J’ai failli attendre."

Je reste dans l'ombre, appuyé contre un arbre. Elle ne m'a toujours pas reconnu.

-Ma chère Béatrix. Tu ne serais pas si affectueuse avec ce renard si tu savais ce qu'il était en train de penser de toi....

J'émets un petit rire. Le même rire que j'ai eu lors de notre première rencontre.

_________________

Kit par Auty ©




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://impitoyablecritique.wordpress.com/
Béatrix Ys
Magicien
avatar

Date d'inscription : 17/03/2011
Messages : 1057

Feuille de personnage:
Âge: 34 ans
Camp: Geoffroy
Expérience:
0/10  (0/10)

MessageSujet: Re: Coup du sort | Lug.   Sam 31 Mar - 23:16

    "Ma chère Béatrix. Tu ne serais pas si affectueuse avec ce renard si tu savais ce qu'il était en train de penser de toi...."

    Je n’avais pu retenir un petit cri de stupeur. Cette voix et ce rire que je connaissais si bien… Lug. Et j'étais seule avec lui, au milieu de nulle part. Geoffroy devait vraiment me haïr. Et après un sale coup comme celui-là, je dois dire que c’était réciproque. Bon. Je devais rester calme. Ne surtout pas paniquer. Hors de question que je fasse ce plaisir à l’assassin. Mais c’était assez difficile pour moi vu les joyeusetés que sa présence rappelait à mon bon souvenir. Je pris une grande inspiration. J’en avais encore mal rien que de penser à ce qu’il m’avait fait subir. Mais cela, il serait préférable que Lug l’ignore. Je n’avais pas l’intention de le laisser m’infliger d’autre souffrances, autant physiques que psychologiques. Fort heureusement, il restait à bonne distance.

    "Lug… Si je m’attendais à ça. L’humour de Geoffroy est… douteux. Au moins autant que le tiens, ce qui n’est pas peu dire. "

    Chassant d’un geste le renard, je me levai, avec une désinvolture que j’espérais bien imitée.

    "Mais peut-être pourrais-tu plutôt m’expliquer ce que nous sommes censés faire ici ? Chaque minute que tu perds en fines plaisanteries est une minute de trop que je passerai en ta compagnie. "

    Oui, qu’elle était donc notre « mission ? » Geoffroy n’avait pas été plus clair à ce sujet que sur l’identité de mon partenaire. En quoi quelqu’un comme Lug pourrait-il bien avoir besoin de mon aide ? En rien, probablement, mais Geoffroy devait trouver très amusant de me torturer à sa façon. Pour peu que Lug ne décide de s’y mettre aussi… Les choses s’annonçaient plutôt mal pour moi.

_________________

Merci Auty pour ce kit magnifique *.*



Béatrix & Gabriel
Sel, ceylameilleure !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lug O'Brien
Homme de main
avatar

Date d'inscription : 18/03/2011
Messages : 678

Feuille de personnage:
Âge: 29 ans
Camp: Geoffroy
Expérience:
0/10  (0/10)

MessageSujet: Re: Coup du sort | Lug.   Dim 1 Avr - 19:07

Je me redresse et m'avance vers mon ancienne victime. Je l'examine un instant. Même si ses cheveux ont repoussés grâce à Gabriel et que son corps n'est plus marqués de mes coups de fouets, son esprit n'est pas encore guéri. Et ça me met dans une joie folle.

"Lug… Si je m’attendais à ça. L’humour de Geoffroy est… douteux. Au moins autant que le tiens, ce qui n’est pas peu dire. "

Je hausse les épaules. Geoffroy n'avait jamais été connu pour son sens de l'humour. La seule blague qu'il ai jamais aimée raconter est une sombre histoire au sujet d'une prostituée vérolée et d'un cheval de guerre. Ça l'amuse de la raconter à Noël, et j'avoue que même moi je la trouve glauque. Alors je pense pouvoir dire que Geoffroy a clairement un humour pire que le mien.
Néanmoins, cette blague signifie clairement qu'elle cherche à se rassurer, ou à paraître désinvolte. Dommage que ça ne marche pas.

"Mais peut-être pourrais-tu plutôt m’expliquer ce
que nous sommes censés faire ici ? Chaque minute que tu perds en fines
plaisanteries est une minute de trop que je passerai en ta compagnie.
"

Je soupire. Elle commence déjà à m'énerver. Je sens que je vais prendre un plaisir tout particulier à la faire souffrir durant cette mission.

-Je dois assassiner quelqu'un, mais si j'en juge par ta présence ce quelqu'un doit se trouver dans un endroit protégé par la magie. Donc il va falloir que tu mettes tes talents à l'épreuve, ma Béa.

Je l'appelle volontairement par un surnom affectueux, sachant parfaitement que ça va l'irriter. Je me rapproche un peu plus d'elle, de plus en plus près, jusqu'à me coller quasiment à elle. Puis je lève ma main, à quelques millimètres de son visage. Pour l'occasion, j'avais décidé de porter une bague-gant, qui me recouvrait intégralement le doigt. De la griffe de cette bague je touche la joue de Béatrix.

-T'es toujours belle, malgré tout. Tu sais?

_________________

Kit par Auty ©




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://impitoyablecritique.wordpress.com/
Béatrix Ys
Magicien
avatar

Date d'inscription : 17/03/2011
Messages : 1057

Feuille de personnage:
Âge: 34 ans
Camp: Geoffroy
Expérience:
0/10  (0/10)

MessageSujet: Re: Coup du sort | Lug.   Lun 2 Avr - 13:22

    Pas à pas, Lug se rapproche de moi. Il se trouve déjà bien trop près à ma convenance, et plus il s’avance, plus mon envie de battre en retraite le plus loin possible de lui s’intensifie. J’ai peur. Peur de ce qu’il pourrait me faire si l’une de ses pulsions malsaines le prenait soudainement. Je suis bien placée pour savoir qu’il peut faire preuve d’une imagination débordante dès qu’il s’agit d’infliger des souffrances à autrui, et tout particulièrement quand j’en suis la victime.

    "Je dois assassiner quelqu'un, mais si j'en juge par ta présence ce quelqu'un doit se trouver dans un endroit protégé par la magie. Donc il va falloir que tu mettes tes talents à l'épreuve, ma Béa."

    Plus encore que l’idée d’être contrainte à seconder Lug dans ses méfaits, c’est cette façon qu’il a de s’adresser à moi - comme si nous étions les amis les plus intimes qui soient – qui me met tout simplement hors de moi. Venant de quelqu’un qui m’a suffisamment blessé – le corps autant que l’esprit – pour que je n’aie pas même envie de mettre le nez dehors pendant des mois, les petits surnoms dégoulinants d’affection factice sont assez difficiles à supporter. Et Lug le sait. Sans quoi il ne s’appliquerait pas autant à me jouer cette petite comédie.

    Il est si près de moi à présent que nos corps se touchent, et je dois prendre sur moi pour ne pas montrer à quel point son contact m’est pénible. Un simple effleurement de ma joue du bout de sa bague griffue, un geste qui pourrait paraitre tendre et délicat pour n’importe qui d’autre, relève pour moi de la pure et simple agression.

    "T'es toujours belle, malgré tout. Tu sais ?"

    Sa peau qui me frôle m’apparait aussi brûlante que la morsure des coups de fouet qu’il m’a infligé, comme si un simple contact avait le pouvoir de me faire revivre toute cette souffrance. Et son ton railleur et satisfait de lui-même… Assez ! J’en ai assez. Posant le plat de ma main sur sa poitrine, je le repousse.

    "C’est pas une raison pour me toucher."

    Je recule un peu, même si je sais que je ne pourrai jamais mettre autant de distance entre nous que je le souhaiterais.

    "Pour une fois, fais plaisir à ta Béa, et garde tes distances."


_________________

Merci Auty pour ce kit magnifique *.*



Béatrix & Gabriel
Sel, ceylameilleure !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lug O'Brien
Homme de main
avatar

Date d'inscription : 18/03/2011
Messages : 678

Feuille de personnage:
Âge: 29 ans
Camp: Geoffroy
Expérience:
0/10  (0/10)

MessageSujet: Re: Coup du sort | Lug.   Mar 3 Avr - 21:09

Je ressens des frissons lorsqu'elle me repousse. Pas de peur, non. Ni même de plaisir. Mais d'avoir ressenti sa magie. Béatrix est une femme puissante. Si je n'avais pas mon amulette elle pourrait probablement me réduire en cendre. Fine, la cendre.
Sauf qu'en plus de mon amulette, j'ai la Peur. La Peur que je lui inspire domine tout, y compris son instinct combatif. Désormais, même si j’apparais nu devant elle, sans armes (encore que pour moi ça ne veuille pas dire grand chose, j'excelle dans la strangulation) ni amulette, elle serait incapable de se défendre. Magnifique pouvoir que celui de l'auto-persuasion.

"Pour une fois, fais plaisir à ta Béa, et garde tes distances."

Je m'accroupis. Soit Béa, je vais garder mes distances. Mais ne crois pas que c'est mon contact qui peut le plus te nuire. Druide m'a appris une technique toute simple pour détruire mes victimes. Là encore, il ne s'agit que d'auto-persuasion. De "têtologie" comme il dit.... Je suppose que j'aurais l'occasion de m'en servir contre ma chère Béatrix.

-Bien, ma Béa. Mais c'est tout de même dommage qu'on ne puisse pas repartir sur de meilleures bases. Je reconnais que j'ai commis une erreur en te brutalisant un peu trop. Mais c'est ma manière de montrer mon affection....

Je souris. Elle ne tiendra jamais plusieurs jours avec moi sans devenir folle.


[Oulah, c'est court]

_________________

Kit par Auty ©




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://impitoyablecritique.wordpress.com/
Béatrix Ys
Magicien
avatar

Date d'inscription : 17/03/2011
Messages : 1057

Feuille de personnage:
Âge: 34 ans
Camp: Geoffroy
Expérience:
0/10  (0/10)

MessageSujet: Re: Coup du sort | Lug.   Mer 4 Avr - 2:43

    Chose surprenante, Lug semble décidé à exaucer mon souhait. Sans doute doit-il déjà songer à un autre moyen de me faire souffrir milles maux…

    "Bien, ma Béa. Mais c'est tout de même dommage qu'on ne puisse pas repartir sur de meilleures bases. Je reconnais que j'ai commis une erreur en te brutalisant un peu trop. Mais c'est ma manière de montrer mon affection...."

    Les bras m’en tombent. Repartir sur de meilleures bases… Comme s’il était possible pour nous de repartir à zéro. Qu’espère-il donc que je réponde exactement ? « Oublions-ça et soyons amis ? » Je ne suis tout de même pas masochiste à ce point.

    "Dis-moi Lug… Quel genre de comédie es-tu en train de me jouer ? Je suis supposée croire à ton repentir sincère ? Si tu me penses vraiment suffisamment bête pour accepter de croire que tu regrettes ce que tu m’as fait, alors tu m’insultes."

    Je ne le crois pas capable d’avoir le moindre remord me concernant, en effet. A moins que je ne le diabolise un peu, mais… C’est justement ce qu’il cherche. Me faire douter et me déstabiliser.

    "Je sais que tu as pleinement savouré chaque secondes où tu m’as fait souffrir. Chacun de mes cris, chacune de mes larmes et de mes supplications. Je n’oublierai jamais…"

    Je m’interromps. En quelques phrases habiles, Lug a réussi à me faire perdre le contrôle de mes émotions jusqu’à ce que j’en vienne à lui révéler moi-même à quel point le traumatisme de ses tortures reste ancré dans mon esprit. De quoi être pleinement satisfait pour lui. Je me reprends.

    "A l’avenir, je préfèrerais que tu réprimes ta grande affection pour moi."

    Troublée de m’être bien plus dévoilée qu’il n’était prudent de le faire, je détourne le regard. Autour de moi il n’y a que l’obscurité qui n’est pas vraiment de nature à me rassurer. La nuit a dû tomber pendant notre petite discussion, sans même que je m’en aperçoive. Je me sens… vidée. Parfaitement inapte à remplir ma mission, qu’il s’agisse d’assassinat ou de quoi que ce soit d’autre, dans l’immédiat. J’ai besoin de me reposer, mais l’idée de m’abandonner à la vulnérabilité du sommeil en présence de Lug ne m’enchante guère… Enfin, nous sommes probablement coincés ensembles pour un moment.

    Prudemment, je me rapproche un peu, jusqu’à faire face à la silhouette accroupie devant moi. M’agenouillant j’embrasse d’un claquement de doigt les quelques brins d’herbe qui nous séparent, en un feu ronflant qui aurait probablement roussi les sourcils de Lug s’il n’avait pas été protégé contre ma magie. Ce brasier, d’une couleur vert émeraude peu naturelle, est tout autant destiné à nous réchauffer qu’à établir entre nous la barrière indispensable à mon bien être psychologique.

    "Je n’aime pas tellement dormir à la belle étoile… Mais je ne risque rien avec un homme fort comme toi pour veiller sur moi, pas vrai ?"

    Douce ironie.

_________________

Merci Auty pour ce kit magnifique *.*



Béatrix & Gabriel
Sel, ceylameilleure !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lug O'Brien
Homme de main
avatar

Date d'inscription : 18/03/2011
Messages : 678

Feuille de personnage:
Âge: 29 ans
Camp: Geoffroy
Expérience:
0/10  (0/10)

MessageSujet: Re: Coup du sort | Lug.   Dim 8 Avr - 16:17

Je plonge mon regard dans les flammes vertes. Quelle beauté.... Je plonge ma main dedans sans ressentir aucune brûlure. Normal, c'est un feu magique et mon amulette me préserve. J'ai presque envie de l'enlever pour sentir les flammes me ravager le bras.


"Je n’aime pas tellement dormir à la belle
étoile… Mais je ne risque rien avec un homme fort comme toi pour veiller
sur moi, pas vrai ?
"

Je relève la tête. Ah oui.... Béatrix. Étrange comme je peux parfois me plonger dans une sorte de transe qui me fait tout oublier. Et en général j'en ressort..... Apaisé.
Je murmure.

-Oui, ne t'inquiète pas. Je reste éveillé....

Je n'ai plus aucune envie de lui faire du mal. Je pense à une phrase de Druide: "La pureté ne se perd jamais entièrement, et c'est valable aussi pour toi, Lug." Dit il vrai? Est ce que moi, l'assassin, je garde encore une parcelle de bonté? Les ténèbres autour de moi me murmure que non. Et le feu m'affirme que oui. Qui croire? Ces arbres déformés, torturés, pitoyables me susurrent que je suis perdu. Et ces flammes vertes émeraudes qui s'élèvent dans l'ombre me chuchotent des paroles d'espoir. Oui.... Qui croire?
Je reporte mon regard sur Béatrix. Observe son corps. Pourrais je à nouveau la torturer? Sans doute, je ne fais que traverser une petite période de "doute", ça passera vite. Je m'adosse à un arbre et sors une flûte de Pan de ma poche. Ça fait longtemps que j'en ai pas joué. Je commence à souffler quelques notes, tentant de me rappeler les musiques de mon village natal........ Mon village...... il doit être réduit en cendre à l'heure qu'il est. Peu importe.

-Béatrix, j'ai une question à te poser. Penses tu que je sois fou?

_________________

Kit par Auty ©




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://impitoyablecritique.wordpress.com/
Béatrix Ys
Magicien
avatar

Date d'inscription : 17/03/2011
Messages : 1057

Feuille de personnage:
Âge: 34 ans
Camp: Geoffroy
Expérience:
0/10  (0/10)

MessageSujet: Re: Coup du sort | Lug.   Lun 9 Avr - 17:54

    Ne t’inquiète pas. Trois mots que je n’aurais jamais cru entendre dans la bouche de l’homme que je considère comme mon plus redoutable ennemi. Et le pire dans tout ça, c’est que je ne perçois pas la moindre once de mensonge dans sa voix. Comme s’il essayait vraiment de me rassurer là où ma question n’était qu’ironie à peine dissimulée. Etrange, comme il peut passer d’un extrême à un autre sans que rien ne m’y prépare. Etrange et dérangeant. Il est tellement plus facile pour moi de ne le voir que comme un monstre de cruauté et de sadisme. Et voilà qu’il se met à jouer un petit air de flute au coin du feu. A la lumière dansante des reflets verdâtre du brasier, il m’apparait très… Humain. Trop humain. Je détourne le regard. Je refuse de le voir comme autre chose que mon bourreau.

    "Béatrix, j'ai une question à te poser. Penses tu que je sois fou ?"

    Je reste parfaitement silencieuse, sans même le regarder. Cette question est tellement… inattendue, que je ne sais que répondre. Quand je me souviens de son rire, son rire dément alors qu’il me frappait, son rire qui semblait redoubler à chacun de mes cris, alors oui, j’ai envie de répondre qu’il est fou. Fou à lier même. Mais quand je le vois, assis en face de moi, à s’interroger sur lui-même … Je n’en suis plus aussi sûre. Plus maintenant. Un véritable fou n’a même pas conscience du mal qui l’accable.

    Doucement, je relève la tête. Nos regards se croisent.

    "Non, je ne le pense pas. T’accorder la folie comme refuge justifiant tes actes serait un trop grand cadeau que je te ferais. C’est tellement facile de se prétendre fou, prisonnier de son mal et de ses bas instincts… Si tu prends plaisir à maltraiter, torturer, assassiner, alors assume-le au moins jusqu’au bout, sans te complaire dans une prétendue folie."

    Je me redresse. Les flammèches vertes me lèchent la peau alors que je traverse le feu pour me rapprocher de Lug. C’est peut-être moi qui commets une folie, en fin de compte, en traversant la barrière implicite que j’ai tracé. Pourquoi je le fais ? Moi-même je l'ignore.

    "Et si ce n’est pas le cas… Si au fond de toi il reste cette petite parcelle d'humanité que j’ai l’impression d’entrevoir ce soir… Alors tu peux choisir. Choisir de changer et d’arrêter de faire le mal autour de toi. Il n’est jamais trop tard…"

_________________

Merci Auty pour ce kit magnifique *.*



Béatrix & Gabriel
Sel, ceylameilleure !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lug O'Brien
Homme de main
avatar

Date d'inscription : 18/03/2011
Messages : 678

Feuille de personnage:
Âge: 29 ans
Camp: Geoffroy
Expérience:
0/10  (0/10)

MessageSujet: Re: Coup du sort | Lug.   Sam 14 Avr - 21:42

Elle m'observe pendant quelques temps....

"Non, je ne le pense pas. T’accorder la folie
comme refuge justifiant tes actes serait un trop grand cadeau que je te
ferais. C’est tellement facile de se prétendre fou, prisonnier de son
mal et de ses bas instincts… Si tu prends plaisir à maltraiter,
torturer, assassiner, alors assume-le au moins jusqu’au bout, sans te
complaire dans une prétendue folie.
"

Je réfléchis. Même elle ne me considère pas comme fou. Alors qu'elle devrait être une des premières à me haïr et à penser que je suis complétement malade... Mais c'est vrai que j'aime faire le mal, j'aime regarder les gens souffrir de ma main.... Hmmm, pas fou mais dominé par mes pulsions?
Béatrix traverse les flammes qui nous sépare. Je souris. Elle est complétement inconsciente? Pitoyables êtres humains qui pensaient pouvoir amadouer les animaux sauvages....

"Et si ce n’est pas le cas… Si au fond de toi il
reste cette petite parcelle d'humanité que j’ai l’impression d’entrevoir
ce soir… Alors tu peux choisir. Choisir de changer et d’arrêter de
faire le mal autour de toi. Il n’est jamais trop tard…
"

Je respire à fond. Elle est beaucoup trop près de moi. Je meurs d'envie de me jeter sur elle.... Ce que je ferais après, je l'ignore, mais ça sera sûrement très désagréable pour elle.
Je porte la flûte à mes lèvres et en en sort une douce mélodie. Il me semble que c'est les premières notes d'un très long poème chanté qui s'appelle "Wyrd", "Destin"... Étonnant que ce soit cet air là qui me soit venu à l’esprit....
Je me tourne vers Béa, je respire son parfum, j'approche mon visage du sien et murmure calmement.

-Je ne suis pas humain, Béatrix. J'aime le Mal car c'est le Mal qui m'a fait. Je n'ai aucune raison de changer, et je ne le veux pas. Je suis né pour répandre la douleur.

Je me recale contre mon tronc d'arbre. Un court silence s'installe avant que je n'ajoute à haute voix.

-Et puis, quand bien même je voudrais changer.... Que pourrais je faire? Flûtiste?

Je joue deux-trois notes volontairement discordantes et ris doucement.

_________________

Kit par Auty ©




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://impitoyablecritique.wordpress.com/
Béatrix Ys
Magicien
avatar

Date d'inscription : 17/03/2011
Messages : 1057

Feuille de personnage:
Âge: 34 ans
Camp: Geoffroy
Expérience:
0/10  (0/10)

MessageSujet: Re: Coup du sort | Lug.   Mer 18 Avr - 22:30

    A nouveau il tire quelques notes de sa flûte, et brusquement, il est tout près de moi. Je peux sentir son souffle s’écraser sur mon visage, son air vicier celui que je respire.

    "Je ne suis pas humain, Béatrix. J'aime le Mal car c'est le Mal qui m'a fait. Je n'ai aucune raison de changer, et je ne le veux pas. Je suis né pour répandre la douleur."

    Et pourtant c’est bien un homme que j’ai devant moi. Un homme cruel certes, mais humain tout de même. Je ne proteste pas pour autant. Pourquoi m’obstinerai-je à essayer de l’aider alors qu’il ne m’a apporté que la souffrance ? Il ne le mérite pas.

    "Et puis, quand bien même je voudrais changer.... Que pourrais je faire? Flûtiste ?"

    L’ombre furtive d’un sourire se dessine sur mes lèvres à cette idée. Imaginer Lug dans le rôle du musicien itinérant est pour le moins cocasse, il est vrai. Et pourtant… Cette touche d’humour fortuite dans une discussion si sérieuse m’apparait plus comme un échappatoire qu’autre chose. Peut-être Lug n’est-il pas aussi convaincu de son destin tout tracé qu’il le prétend. Peut-être est-il simplement… perdu ? A moins que ce ne soit moi qui cherche à tout prix à le voir meilleur qu’il n’est, par pure et simple crainte qu’il puisse exister des êtres totalement dépourvus d’humanité. Quoi qu’il en soit, je garde mes réflexions pour moi.

    "Pourquoi pas ? Il semblerait que tu sois tout aussi doué avec les instruments de musique que tu ne l'es avec les ustensiles de torture..."

    Notre trop grande proximité commence déjà à me peser, je m’écarte un peu, regagne la chaleur rassurante du feu. Farfouillant un peu au hasard dans le sac contenant les quelques affaires que j’ai emmené en prévision de cette mission, je fais mine de me préparer pour la nuit. Il s’agit surtout de paraitre occupée, m’évitant ainsi d’avoir à poursuivre cette conversation dérangeante. Mais j’ai beau tout faire pour l’ignorer, je devine, je sens son regard dans mon dos. C’est encore plus désagréable que de l’avoir dans mon champ de vision. Je me retourne.

    "Pourquoi… Pourquoi es-tu ici ? Je veux dire… Comment es-tu devenu…"

    Un assassin. J’ai juste du mal à concevoir que l’on puisse exercer cette activité, si j’ose dire, par choix.

_________________

Merci Auty pour ce kit magnifique *.*



Béatrix & Gabriel
Sel, ceylameilleure !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lug O'Brien
Homme de main
avatar

Date d'inscription : 18/03/2011
Messages : 678

Feuille de personnage:
Âge: 29 ans
Camp: Geoffroy
Expérience:
0/10  (0/10)

MessageSujet: Re: Coup du sort | Lug.   Ven 20 Avr - 14:10

Je m'imagine un instant déguisé en troubadour. Tout de vert vêtu, avec un bonnet à grelots.... Par tous les Dieux, plutôt mourir que de subir ça. Je vois un sourire furtif naitre sur les lèvres de Béatrix. Pitié.... Elle va commencer à me voir comme si j'étais un type gentil...

"Pourquoi pas ? Il semblerait que tu sois tout
aussi doué avec les instruments de musique que tu ne l'es avec les
ustensiles de torture...
"

Un long frisson me parcoure l'échine. Ah oui? Tu veux vérifier? Tu veux que je te prouve que je sais infiniment mieux manier les instruments de torture que ceux de musique? Tu veux que je t'éventre et que je sorte tes entrailles de ton corps? Je pourrais te faire souffrir de tellement de façons différentes. Mais peut être préfères tu que je continue à te jouer un petit air de musique?
Elle s'éloigne de moi, et mes envies de meurtre retombent. Elle se met à fouiller dans ses affaires. Le silence s'installe. Elle finit par se retourner.

"Pourquoi… Pourquoi es-tu ici ? Je veux dire… Comment es-tu devenu…"

Un assassin? Un meurtrier? Un tueur? J'hésite à lui répondre.... Puis je souris, range ma flûte, sors une couverture de mon paquetage, m'enveloppe dedans et me cale bien contre mon arbre, de manière à être confortablement installé.

-Pourquoi et comment je suis devenu un assassin, c'est ça? Tout simplement parce que je hais le genre humain, mais je suppose que ça ne répond pas entièrement à ta question.... Comment te dire.... Quand mon mentor est mort, pas mal de mes illusions se sont brisées. Et puis... Je pense que j'ai toujours eu un caractère violent. En grandissant je me suis rendu compte que j'aimais faire souffrir les gens. J'ai quitté mon village natal et j'ai rejoint, grâce à une rencontre fortuite, une secte d'assassins. Là bas j'y ai appris comment tuer. J'étais un excellent élève, crois moi. Toujours le meilleur. Le Maitre de la secte me félicitait chaque jour. Et j'étais.... heureux, là bas. On tuait, on apprenait le combat, on se faisait des amis... Mais j'ai fini par partir. Je m'ennuyais terriblement. Alors j'ai continué ma route jusqu'à Gorres, où je me suis fait engager chez le bourreau. Là bas j'ai appris l'art de la torture. Je t'avoue que ce fut une vraie partie de plaisir. Je m'amusais beaucoup. Puis le bourreau à parlé de moi à Geoffroy qui a souhaité me rencontrer. Je lui ai dit que j'étais un assassin et il m'a offert un gros, très gros salaire en échange de mes services. C'est comme ça que je suis devenu un assassin. Quand au pourquoi..... Parce que j'aime ça, c'est tout.

Je souris. Première fois que je raconte mon histoire sans rien modifier. Je ne suis pas rentré dans les détails, certes. Mais je n'ai pas menti non plus. Et là je contemple avec bonheur le visage horrifié de Béatrix. Il n'y a rien de mieux que de traumatiser les faibles.


_________________

Kit par Auty ©




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://impitoyablecritique.wordpress.com/
Béatrix Ys
Magicien
avatar

Date d'inscription : 17/03/2011
Messages : 1057

Feuille de personnage:
Âge: 34 ans
Camp: Geoffroy
Expérience:
0/10  (0/10)

MessageSujet: Re: Coup du sort | Lug.   Dim 22 Avr - 14:52

    Silencieuse, j’écoute Lug me compter son histoire sans l’interrompre. C’est pourtant loin d’être le récit le plus agréable qui soit. L’entendre raconter sur un ton tellement désinvolte à quel point il aime infliger des souffrances et arracher la vie à ses semblables c’est… glaçant. J’en frémis.

    Pour autant, je ne sais même plus s’il faut le haïr ou compatir. Il est clair que Lug se pense infiniment supérieur à moi, la petite humaine faiblarde, mais est-ce bien vrai ? L’assassin se croit fort, il croit dominer, mais n’est-ce pas plutôt lui qui est dominé par ses instincts bassement primaires ? Je suis peut-être faible moi, mais libre de faire mes choix et d’agir comme je l’entends sans me laisser corrompre par mes pulsions.

    "Tu avais raison finalement. Tu n’as vraiment rien d’humain." Ma voix se mue en un murmure à peine audible. "Comme je te plains."

    Sans attendre une quelconque réaction de sa part, j’attrape ma couverture et vais me pelotonner à l’intérieur, non loin du feu ; je lui tourne le dos, ferme les yeux. Je ne veux plus le voir, plus l’entendre.

    ✖✖✖
    Quand je rouvre les yeux, il me faut un certain temps pour me souvenir du pourquoi du comment je me réveille le nez dans l’herbe et plus courbaturée que si j’avais atteins et dépassé l’âge de la sagesse. Lug… Et notre « mission. » Me redressant légèrement sur le coude, je secoue la tête pour chasser les quelques brins de verdures qui sont venus se loger dans mes cheveux ; après quoi je cherche des yeux mon « partenaire. » Je le trouve, croise son regard quelques secondes avant de me détourner. Il a l’air plus éveillé que moi, mais je n’ai aucune envie d’avoir à lui parler. Notre conversation de la veille au soir m’a amplement suffit. La seule chose que je souhaite à présent, c’est réussir à oublier qu’il est là, tout près. Et c’est ce que je fais. Du moins en apparence.

    Je m’affaire tranquillement, comme s’il s’agissait d’une matinée parfaitement ordinaire, à cela près que je suis entourée d’arbre, au milieu de nulle part et incroyablement tendue. Je bois une gorgée de l’eau plus vraiment fraiche de ma gourde, m’efforce de réajuster un peu ma robe déjà dans un assez triste état après une nuit en plein nature, arrange mes cheveux… Jusqu’à ce que je n’aie plus suffisamment à faire pour paraitre occupée. Toujours déterminée à ne pas lui adresser le moindre mot, je me tourne pourtant vers Lug, dardant sur lui un regard interrogateur qui signifie clairement que j’aimerais en apprendre davantage sur la suite des évènements. On ne va quand même pas passer la matinée à se regarder dans le blanc des yeux.

_________________

Merci Auty pour ce kit magnifique *.*



Béatrix & Gabriel
Sel, ceylameilleure !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lug O'Brien
Homme de main
avatar

Date d'inscription : 18/03/2011
Messages : 678

Feuille de personnage:
Âge: 29 ans
Camp: Geoffroy
Expérience:
0/10  (0/10)

MessageSujet: Re: Coup du sort | Lug.   Sam 12 Mai - 22:20

Alors que Béa s'endort, je réfléchis à ce qu'elle m'a dit. Rien d'humain... Je souris. Ça me plait.
Je me lève. J'ai repéré un petit hameau pas loin. Y'aura sûrement une auberge, avec quelques filles faciles, de la bonne nourriture et de la bière.... Je jette un œil à ma compagne de mission endormie. Je crois que Geoffroy m'en voudrait si elle mourrait...
Je m'accroupis et siffle doucement entre mes dents. Un ours immense apparaît. Je le serre brièvement dans mes bras, il m'ébouriffe les cheveux avec sa grosse patte comme si j'étais un enfant.

-Mon ami, est ce que tu pourrais la surveiller pendant la nuit? J'ai... deux ou trois choses à faire.

Druide hoche la tête avec un espèce de sourire. Il sait parfaitement ce que je vais faire. Mais il n'est pas là pour me juger. Ce temps là est révolu.

___________________________________

Le réveil est douloureux. Je crois que je n'ai jamais autant bu. Et surtout... je me demande ce que ces paysans mettent dans leur eau de vie. Parce que rien que les vapeurs d'alcool suffisent à éloigner les animaux sauvages.
Toujours est il que ma soirée fut excellente. Quand je suis arrivé dans le village, j'ai rapidement trouvé l'auberge. A l'intérieur ça sentait bon la viande. Même si je n'en mange pas, j'apprécie l'odeur. Y'avait aussi des pommes de terre avec des champignons. C'est ce que j'ai pris. Elles étaient délicieuses. Puis une fille très jolie est rentrée. Brune, les yeux bleus, mince et élégante. Je lui ai de suite offert un verre. Évidemment elle n'a pas refusé. Personne ne me refuse jamais rien. Et surtout pas les femmes.
On a terminé la soirée dans un des plumards de l'auberge. Très propres, étonnamment. La demoiselle se débrouillait fort bien au lit. Et une fois qu'on a eu fini... On a bu. Beaucoup. Et on a recommencé. Et on a bu encore. J'espère que je l'ai pas tuée... Je crois pas, j'avais pas de sang sur moi...

Je me lève doucement, évitant les mouvements trop brusques. Je remarque du coin de l’œil que Béatrix commence à se réveiller.
Je fonce vite fait à une petite source proche et je m'asperge abondamment le visage avant de revenir au campement où Béa essaye tant bien que mal de s'arranger. M'ignorant volontairement.
Elle fini tout de même par se retourner et me jeter un coup d’œil plein de questions.
Je soupire.

-Bon, prochaine étape: on passe au delà du mur, on se rend dans un village, tu me protèges avec ta magie et j'enlève un bébé qui va finir au bûcher si on se dépêche pas. Il s'avère qu'il émet des ondes magiques fortes. Du moins, d'après un des mages de Geoffroy. Et du coup, notre Bon Seigneur le veut à sa cour. Et il m'a demandé de l'enlever. Sauf que s'il ressent du danger, il semblerait qu'il soit capable de me désintégrer. Toujours d'après le mage de Geoffroy... D'où ton utilité toute relative. Mon amulette devrait suffire à ma protection. Sauf que notre suzerain ne connait pas le pouvoir de cette amulette et je ne souhaite pas le lui révéler.
On y va?


_________________

Kit par Auty ©




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://impitoyablecritique.wordpress.com/
Béatrix Ys
Magicien
avatar

Date d'inscription : 17/03/2011
Messages : 1057

Feuille de personnage:
Âge: 34 ans
Camp: Geoffroy
Expérience:
0/10  (0/10)

MessageSujet: Re: Coup du sort | Lug.   Dim 13 Mai - 10:36

    Quelques gouttes d’eau perlent dans les cheveux blonds de Lug et des vapeurs d’alcool vaguement écœurantes m’assaillent les narines alors qu’il ouvre la bouche pour m’expliquer les détails de notre mission. Je fronce le nez. Me voilà renseignée sur les activités nocturnes de mon « compagnon » et il est clair qu’il n’a pas dû passer beaucoup de temps à veiller sur moi… Ce qui n’a vraiment rien de surprenant. Et c’est aussi bien d’ailleurs. Je crois que je me sens plus en sécurité seule au milieu de nulle part qu’avec lui à mes côtés.

    Il mentionne sa maudite amulette, et je ne peux m’empêcher de baisser les yeux vers l’objet. J’aperçois la lanière qui la retient, dans l’encolure du vêtement de Lug. Si seulement je pouvais la lui arracher… Que l’assassin perde sa protection inverserait la relation de domination, et il serait tellement plaisant de le voir dans le rôle du dominé, après ce qu’il m’a fait subir. Il suffirait que je parvienne à me rapprocher un peu plus sous un prétexte quelconque, que je tende la main et… Je serais morte avant d’avoir pu effleurer le talisman, probablement.

    Résignée à ne pas tenter le diable, je me contente d’une réplique acerbe :

    "Enlever un bébé… En voilà une glorieuse mission ! Digne d’éloges. Et notre Bon Roi pense donc que tu as besoin de moi pour faire face à un – Ô combien terrible ! – nourrisson ?"

    Autant d’agressivité et de sarcasmes, c’est inhabituel chez moi. Il s’agit surtout de dissimuler la colère et l’appréhension que m’inspire la suite des événements. J’aime beaucoup les enfants et… J’ai un mauvais pressentiment. Mais on ne me laisse pas vraiment le choix.

    "Peu importe, allons-y, oui."

    Je jette un regard au mur d’Hadrien. Il est bien vieux et mangé par la mousse, mais tient toujours. Il nous faudra sans doute le longer pour trouver une ouverture, en espérant qu’on ne croise aucun détachement de soldats ennemis patrouillant à la frontière. Ramassant mes affaires, je fais mine de me mettre en route, puis m’arrête et me tourne à nouveau vers Lug.

    "Je dois peut-être t’aider à marcher aussi ? Vu ton haleine, ça ne me surprendrait guère…"

_________________

Merci Auty pour ce kit magnifique *.*



Béatrix & Gabriel
Sel, ceylameilleure !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lug O'Brien
Homme de main
avatar

Date d'inscription : 18/03/2011
Messages : 678

Feuille de personnage:
Âge: 29 ans
Camp: Geoffroy
Expérience:
0/10  (0/10)

MessageSujet: Re: Coup du sort | Lug.   Mar 5 Juin - 21:37

Ne rien répondre. C'est ce qui me paraît être la meilleure solution dans ce cas précis. Je ne suis pas exactement en état de me lancer dans une joute verbale qu'en temps normal j'aurais évidemment remportée... D'habitude je n'ai pas la gueule de bois. Mais c'est vrai que les excès de la nuit dernière étaient particulièrement dionysiaques. Plus que d'habitude. Et le contrecoup se fait sentir.

Je jette un coup d’œil un peu ensanglanté à Béa. J'ai conscience que mon apparence du jour laisse à désirer. Mais je m'en moque. J'ai conscience que je glisse doucement vers le fond. Je ne suis plus rien. Un assassin? Non. A peine un larbin haineux. Je hais Geoffroy, je hais Arthur, je hais tous ceux qui me sont supérieurs, égaux ou inférieurs. Je hais le monde entier. Sauf Druide.... Et Automnal... Automnal.... Elle.... je l'aime.... Je veux sortir de ça. De cette spirale maudite dans laquelle je m'enferme. J'étais un assassin craint et respecté. Désormais, je suis craint, mais plus respecté. Je fais peur, comme un vieux croque-mitaine. Et je ne suis plus bon qu'à enlever des bébés dans leurs berceaux pour les livrer à ce gros porc pourri et égocentrique de Geoffroy... Non. C'est fini ça. Il est temps que je retrouve ma gloire d'antan. Que je ne tue plus qu'avec panache. Des mises en scène spectaculaires. Jamais d'innocents tués. Plus jamais d'innocents. Et surtout... Il faut que je regagne ma forêt. Ce château de Gorres me tue. Il m'oppresse. Ses pierres sont froides, mortes, porteuses d'une douleur incommensurable... Une fois que je me serais purifié, j'irais voir Automnal, et je lui demanderai de vivre avec moi. D'être ma compagne jusqu'à la fin des temps...

Je me redresse d'un seul coup et commence à me dénuder sous l’œil surpris de Béa. Une fois complétement nu, je cours vers une rivière que j'avais entendue en allant vers la source, elle n'est qu'à quelques centaines de mètres. Une fois que je suis devant, j'y plonge entièrement... et cesse de bouger. Je me laisse envahir par la sensation de froid. Des poissons argentés s'enfuient, perturbés par mon plongeon. Je reste ainsi, dans l'eau glacée, pendant une minute, puis, alors que la mort commence à m'approcher, je sors la tête hors de l'eau. Une grenouille m'observe d'un air dubitatif. L'air de me dire "Hé! C'est tout ce dont tu es capable?". Je reprends doucement ma respiration. Je me sens mieux. Comme nettoyé. Je repars, toujours nu comme au jour de ma naissance, vers l'endroit où se trouve Béatrix. Elle n'a toujours pas bougée. Dégoulinant, sans rien dire, je récupère mon pantalon et l'enfile. Je reste torse nu, néanmoins. Pour profiter un minimum de la fraîcheur matinale environnante. Je respire un grand coup et me retourne vers Béa.


-Bon. Changement de programme, très chère. On récupère le gamin, et tu l'élèves en secret. Ça te va? Une fois la mission finie, je t'invites à diner chez moi et on discutera d'un plan pour éliminer notre cher suzerain ainsi que Arthur.

Désormais, je ne laisserai plus le Mal me pourrir.

_________________

Kit par Auty ©




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://impitoyablecritique.wordpress.com/
Béatrix Ys
Magicien
avatar

Date d'inscription : 17/03/2011
Messages : 1057

Feuille de personnage:
Âge: 34 ans
Camp: Geoffroy
Expérience:
0/10  (0/10)

MessageSujet: Re: Coup du sort | Lug.   Dim 10 Juin - 10:33

Je m’attends à une réplique cinglante, qui ne vient pas. Au lieu de ça, Lug se… déshabille. Je hausse un sourcil perplexe. Qu’est-ce qui lui prend ? Il compte aller accomplir notre fameuse mission nu comme un ver ? Cela aurait sans doute le mérite de déconcerter nos adversaires potentiels, mais tout de même… Sans plus d’explications, mon « partenaire » me plante là et seul un clapotis d’eau, qui provient de quelque part entre les arbres, me permet de deviner qu’il vient probablement d’aller piquer une tête dans une rivière proche. Une technique de dégrisement toute personnelle sans doute… Ne sachant trop que faire, j’attends patiemment qu’il daigne enfin revenir – complètement trempé - et se rhabiller.

« Bon. Changement de programme, très chère. On récupère le gamin, et tu l'élèves en secret. Ça te va? Une fois la mission finie, je t'invites à diner chez moi et on discutera d'un plan pour éliminer notre cher suzerain ainsi que Arthur. »

Ses paroles me laissent encore plus stupéfaites que sa petite baignade improvisée. Que lui arrive-t-il donc ? Le destin de ce gosse qu’on doit récupérer n’avait pas l’air de l’émouvoir beaucoup quand il m’a exposé la situation… Et je vois mal Lug se préoccuper du destin de qui que ce soit d’autre que lui-même, à vrai dire. Non, tout cela ne lui ressemble pas. Vraiment pas. Je me rapproche un peu, l’observant d’un œil suspicieux, comme si je craignais qu’il soit en train de me faire une blague de très mauvais goût dont il allait bientôt m’annoncer la chute désopilante. Mais il parait tout à fait sérieux, pour une fois.

« Où est donc passé l’assassin sans scrupules ? Il s’est noyé ? A moins que ce ne soit l’alcool qui te bonifie… Enfin… disons que ça me va, oui. »

Je ne parle que de du gamin, évidemment. Que le Malin m’envoie rôtir en enfer si jamais j’ai la triste idée de mettre un jour les pieds chez Lug - pour manger, comploter ou quoi que ce soit d’autre – mais inutile de lui en faire la remarque. Je poursuis.

« Alors dépêchons nous d’aller le chercher, ce marmot, qu’on en finisse. »

Et sur cette bonne parole, je me mets en route.

✖✖✖

Le voyage dure quelques jours, sans incidents notables, ni grands rebondissements, dans les évènements comme dans la conversation. A vrai dire, Lug et moi n’avons pas eu de vraies discutions depuis le premier soir de notre périple. Nos rares contacts se limitent généralement à débattre brièvement du meilleur chemin à emprunter, du coin le plus approprié pour monter le bivouac et il m’arrive même parfois de laisser échapper de vagues « Bonjour » et « Bonne nuit », quand je me sens d’heureuse humeur. Hormis ça, c’est le calme plat. Chacun de nous tolère l’autre, et il s’est installé un climat d’ignorance cordiale réciproque qui n’est, ma foi, pas désagréable.

Ma seule raison de me tracasser, c’est notre destination. Nous avons pénétré sur les terres d’Arthur, après avoir passé le Mur d’Hadrien, et plus nous progressons en territoire ennemi, plus nous nous rapprochons d’un lieu que je ne connais que trop bien. Mon propre village, là où je suis née… Et probablement le seul endroit où je crains par-dessus tout de me rendre. Or généralement il suffit de craindre quelque chose pour que cette chose finisse par se réaliser. C’est du moins ce que je constate en observant les volutes de fumée qui montent des cheminées du petit village, en contrebas de la colline ou Lug et moi avons installé notre campement. Mon village... Et celui où on doit récupérer le gamin accessoirement. Je me demande si Geoffroy était au courant en m’envoyant ici… Probablement. Mon cher coéquipier, en revanche, n’est lui au courant de rien.

Il serait certainement plus prudent que je lui en parle. Ce petit « détail » pourrait bien complexifier un peu notre tâche, surtout que nous avons appris en observant de loin le village qu’un détachement entier de chevaliers ennemis semblait y avoir élu domicile pour la nuit. Et puis il y a aussi cet homme que j’ai aperçu dans l’après midi. Une vieille connaissance à moi. Si je n’ai eu aucune peine à le reconnaitre, j’espère avoir suffisamment changée depuis notre dernière rencontre pour qu’il n’en soit pas de même pour lui, mais dans le cas contraire…

Du coin de l’œil, j’observe Lug, assis un peu plus loin. C’est le moment ou jamais… Un peu hésitante, je me décide toutefois à aller m’installer près de lui pour lui exposer mon problème, d’une voix presque timide.

« Hrmm… Lug ? Il faut que je te dise… Ce village où l’on se rend ne m’est pas vraiment inconnu. C’est… le village d’où je viens. Il est… possible que des gens me reconnaissent là-bas, et ils ne m’apprécient pas beaucoup, alors je ne sais pas trop…»

Je m’interromps pour tendre l’oreille. Il m’a semblé entendre des craquements étranges quelque part entre les arbres qui entourent le campement, et puis… De petits chuintements presque imperceptibles, comme le bruit de lames qu’on sortirait de leurs fourreaux.

« Tu n’as pas entendu quelque chose ? » Je murmure à voix très basse, cette fois.

_________________

Merci Auty pour ce kit magnifique *.*



Béatrix & Gabriel
Sel, ceylameilleure !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Coup du sort | Lug.   

Revenir en haut Aller en bas
 

Coup du sort | Lug.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Escadron d'assaut TIE + coup du sort
» Le coup marketing de Leslie Voltaire ; un coq comme symbole électoral
» Coup raté, coup réussi, — “coup d’Etat” sans Etat
» Coup d’État en Haïti « revisité
» Zimbabwe-Mugabe : La Nécessité d’un Coup d’état

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Hors-Jeux :: Corbeille :: Anciens RPs-