CalendrierAccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Au peuple ! Une nouvelle intrigue, un nouveau staff, des nouvelles parties RPG... Un RENOUVEAU est mis en place. Veuillez aller vous recenser et donner votre avis dans le Crieur Public =D

Partagez | 
 

 ♣ Céline Colomb || Artiste

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: ♣ Céline Colomb || Artiste    Mer 13 Juil - 17:36


Céline Colomb
Artiste

« On the Boulevard of Broken Dreams. »



♣ I.D. Card


♣ Nom : Céline Colomb
♣ Âge : 19 ans
♣ Camp : Geoffroy. Bien qu'opinions neutres.
♣ Catégorie : Artiste Peintre
♣ Autre : Anarchie
♣ Codes : Ok, par Sel'.



.


♣ Physical


Céline n'a pas un physique particulièrement beau voire parfait, ni un physique commun, quelque chose de bien unique. D'un premier coup d'œil furtif, on dirait un petit lutin par le rictus ironique flottant sur son visage, les airs angéliques empreints sur son visage, ses traits paraissant comme dessinés par une main habile. Son teint varie entre les lueurs blafardes de la pleine lune et celui d'un pétale de rose aux aurores, frais après la rosée du matin, contrasté par ses lèvres fines aux couleurs sanglantes, couleur un peu trop présente à son goût. Ses iris sont d'une délicate couleur brune, se dégradant à l'encre profond et bouillonnant dans le noir, et presque au topaze-noisette à la pleine lumière du jour, yeux en amande qui sont voilés d'un je-ne-sais quoi qui lui donne ce regard si particulier, si éloquent. Une cascade de boucles blondes lui encadrent le visage et coule paisiblement le long de son dos, malgré le fait que sa chevelure soit souvent au point dit « zéro », ébouriffés sans être décoiffés, juste peut-être un peu anarchiste. En longeant ses bras, on tombe sur des doigts aux blancheurs cadavériques, fins mais courts, comme ses mains plus petites que la moyenne, doigts trop courts et mains trop petites pour avoir la prétention de dire qu'elles sont telles celles du pianiste. Juste assez longues pour tenir un pinceau et le manier avec une bonne habilité. D'un naturel délicat et raffiné, ses gestes sont si biens calculés qu'ils en deviennent élégants, habitude prise par le maniement de son outil de peintre, coup de peinture se devant d'être précis. Tout comme sa démarche, lorsqu'elle prend son temps et se concentre sur ses pas ça en devient une marche volante effleurant à peine le sol, sa svelte silhouette traînant sur le sol comme un fantôme errant à la recherche d'une peine perdue. Bien que ses yeux soient légèrement cernés, l'éclat de ses prunelles sont non sans rappeler l'âme qui vit dans ce corps. Par de-là toutes ses apparences, un aura mystérieux et élégant se dégage d'elle ainsi qu'un délicat parfum de fleurs très léger... Céline inspire la poupée de porcelaine au regard, pourtant rien de vraiment angélique ne l'emmitoufle, juste les traits de son visage et puis... Reste son élégance mêlée à sa maladresse physique.

♣ Mind


Céline fait partie de ces personnes difficiles à cerner par leur manie de n'avoir jamais exactement les mêmes positions, incertaine comme les flammes de rouge et d'or grignotant les arbres en automne, si fières et tenaces qu'on se demande si le vent glacial d'hiver finira par les éteindre en les laissant tapisser le sol. Un jour elle pourrait vous serrer dans ses bras et vous sauver la vie, et le lendemain vous posez un couteau contre la gorge, ou alors vous laisser mourir en regardant calmement la scène pelotonnée dans une couverture bien chaude. Elle n'est ni blanche ni noire, n'aime ni ne haït, se contente d'une indifférence de marbre exerçant un juste milieu entre tous ces sentiments contradictoires soustrayant à une pression trop forte pour ses nerfs agissant sous ses pulsions. Un équilibre presque parfait qu'elle veut atteindre, car toujours en quête de perfection est sans doute l'un de ses buts principaux. Étant peintre, le perfectionnisme est l'une de ses grandes qualités, son œil de lynx remarquant la moindre erreur de couleur, son oreille repérant la moindre fausse dans un orchestre symphonique. Farouche par son métier sans doute, elle manifeste peu de sentiments envers les inconnus, se contentant de les couver de son regard taciturne et glacé, air hautain, bien qu'en vérité, elle se sente tout sauf supérieure. Elle a les allures du roi des échecs, mais au fond, elle se contente de rester cachée derrière les autres, ayant peu d'atouts pour avancer comme cela lui chante, aussi préfère-t-elle être sur sa case et d'attendre que les gens se tapent dessus pour des bouts de verre. Après tout, cette bataille n'a guère plus d'importance qu'une mouche dans les eaux de la Seine à ses yeux. Elle n'a pas beaucoup de centres d'intérêt profonds, juste une passion pour son métier et... C'est à peu près tout. Le royaume dans lequel elle vit est rythmé par des éclairs d'argent teintés de sang, tachant les belles clairières inondées de soleil. D'un côté, c'est intéressant, et de l'autre terriblement ennuyeux. Cependant, malgré le fait qu'elle n'appartienne qu'au rang d'artiste-artisane, donc Tiers-États, quelque chose en elle fait qu'elle a la délicatesse d'une orchidée, et malgré sa faiblesse, l'élégance du maniement d'un fleuret ainsi que ses capacités à blesser quiconque la provoque. Tel le tintement d'argent que ferait les cordes d'un piano.
Par principe, et comme la plupart des gens, elle joue une comédie qui lui est propre, incarnant un personnage qu'elle veut de marbre et associable. Sauf qu'elle n'est pas wonder-woman, mais bien une humaine pouvant souffrir de solitude du cœur l'affectant tout de même assez pour qu'elle soit ainsi. Céline ne s'en plaint pas spécialement, car si c'est ainsi que le lit dans lequel les jours la font couler jour après jour jusqu'à la débouchée a été creusé, ainsi cela se passera. Elle n'a pas l'habitude de discuter, mais elle pense toujours beaucoup, peut-être un peu trop parfois. Si le climat continental peut être caniculaire et glacial, alors pourquoi ne pourrait-elle pas se montrer elle-même froide et indifférente avec certains et ardente avec d'autres ? C'est une solution, pourquoi ne pas se montrer perfectionniste et bordélique à la fois ? Si elle devait être une philosophie, elle incarnerait l'anarchisme par le désordre que Céline aime tant, la hiérarchie qui serait à jamais détruite pour laisser place aux meurtres sanglants et aux rires cristallins des enfants, les soirs d'été lorsque le soleil décline peu à peu à l'horizon dans une ambiance chaleureuse. Lorsqu'elle tient à quelque chose, elle lui est d'une fidélité et une loyauté sans égale, sinon elle se contente de traverser les obstacles en n'ayant à faire pas plus d'effort que de lever un pied à dix centimètres du sol.
Si pourquoi est la grande question, alors, pourquoi pas ?

♣ Story


INTRODUCTION

Même dans les ténèbres les plus obscurs, le ciel le plus taché d'encre sans la moindre lueur lactée des étoiles, le désespoir le plus profond, brille toujours une petite flamme qui fait que malgré tout, on continue à avancer. La guerre continuelle entre le Royaume d'Arthur et de Geoffroy, tous ces champs de bataille ensanglantés, font que d'un camp à l'autre, soit la défaite les abat en les plongeant dans de longues réflexions sur comment vaincre l'ennemi, ou alors c'est eux les vainqueurs pour l'instant, et le soleil ne fait que rayonner au-dessus d'eux, faisant scintiller leur coupe d'or rempli d'un liquide enivrant couleur rubis. Soit c'était l'ombre, soit c'était la lumière. Le juste milieu n'existait réellement qu'en tant de bataille. Autrement dit, ces changements constants entraînaient un équilibre tellement ébranlé que le noir finissait par dominer chez Geoffroy. Ce serait bien prétentieux de dire que la naissance de Céline éclairait un peu, de plus ce serait totalement faux. Une naissance parmi tant d'autres, aucun intérêt. Non, c'est juste que quelque soit le camp, à travers tous ces chevaliers, guerriers, armes épées, et tout ce qui s'en suit, la petite communauté des artistes faisait pour la plupart partie de personnes « neutres », un artiste dans l'âme ne partage jamais le point de vue d'une personne dite « lambda ». Ils sont comme déconnectés de ce qui les entoure, se contentant parfois de suivre le mouvement, pareil aux ondes d'une feuille s'écrasant sur une eau limpide.

PART I

C'était un de ces soirs d'été parfumé d'une délicate touche de miel, les grillons entamant leur concert qui durerait jusqu'au zénith de la lune, le soleil à l'horizon dont les derniers rayons ardent grignotaient le ciel, le roi de feu ne pouvant supporter de se faire détrôner par la reine lunaire. Au rythme d'une brise balayante, les feuillages frémirent instinctivement, s'échangeant des secrets aux notes qui ne tardèrent pas à être emportées bien loin de là. Quelques chants d'oiseaux persistaient encore, leur silhouette se découpant sur la parure rougeoyante du ciel pareilles à des ombres chinoises. La pelouse ondulait, semblable à un tapis de velours vert constellé de paillettes d'or. Perchée sur un espèce de petit balcon du château de Geoffroy, Céline couvait du regard le parc aux lueurs du soleil couchant, un léger sourire se dessinant sur ses lèvres sanglantes. Elle savourait chacun de ces instants, étant donnée que l'espace dans lequel vivait les artistes étant petit, étouffant, et recouvert d'un voile obscurcissant qui semblait permanent. En été cela allait parce que les journées étaient plus longues, bien qu'elles soient plus chaudes et que l'air en devienne rapidement étouffant, presque insupportable. Enfin, il y avait de moins en moins d'artistes ces derniers temps, aussi le travail devenait plus agréable qu'il n'avait pu l'être avant. Les artisans travaillaient dans une pièce qui jouxtaient la leur, mais de toute façon, les circonstances voulaient que les jeunes peintres apprentis soient en voie de disparation par ici. Céline était la plus jeune d'entre eux avec ses treize années.
Son maître l'avait pris sous son aile il y a de cela six années, bientôt sept par la prochaine arrivée de ses quatorze ans. Six années s'étaient écoulées, mais c'était comme si c'était hier qu'elle avait pénétré dans le château pour la première fois, suivant l'ombre dansante de son maître que faisaient projeter les tisons ardents qui éclairaient les couloirs plongés dans la pénombre. Encore chétive, la mine renfrognée elle avait été conduite dans une vaste pièce richement décorée, des fenêtres grandes comme elle n'en avait jamais vu, filtrant la lumière du soleil dont les rayons l'illuminait. Elle avait été présentée au maître du Royaume, à savoir Geoffroy, comme quoi une peintre apprentie rejoignait les rangs des artistes bien qu'en réalité... Ce fut à peine si ils avaient été présent. C'était à se demander si cela avait été vraiment nécessaire d'aller le voir, parce que l'art n'avait pas l'air d'être l'un de ses centres d'intérêt. Céline avait peine à croire que deux heures plus tôt, à genoux par terre, ses doigts glissaient sur la surface plane, s'appliquant à pondre quelque chose de... De représentable. Mais ce n'était pas précisément cela qui l'avait marqué de cet entrevue, ce ne fut pas la mine du dominant, ni l'honneur de ce qu'elle vivait, plutôt autre chose, un être vivant sous-estimé dont chacun des mouvements étaient dignes du plus gracieux coup de pinceau. Tel l'éclair qui zèbre le ciel pendant les orages, il apparut, bondissant de nulle part, sans la moindre hésitation dans son pas, ses prunelles d'ambre fixés devant lui, et c'est avec une mine de Lord ou de Lady, qu'il sauta sur un coussin écarlate épousant sa silhouette féline, contrastant avec sa fourrure immaculée où la lumière ruisselait. Et rien de plus, rien de moins. Le regard ébahi, Céline le regardait. Songe ou réalité, telle était la question, car il lui avait semblé qu'il avait hoché la tête.
Ses parents n'avaient pas apprécié qu'on leur vole leur petite fille, c'était l'une de leur seule richesse sentimentale, bien qu'une bouche de plus à nourrir, ce qui était difficile pour eux alors qu'ils peinaient à joindre les deux bouts. Céline n'avait eu ni chaud ni froid, elle était heureuse de pouvoir faire quelque chose qui lui tenait à cœur avec du bon matériel de qualité avec un enseignant, plutôt que de passer sa vie dans la boue, coincée dans son état de paysanne. Rares sont les fois où elle les revu, son maître exerçait le rôle d'un père par sa fonction, et d'une mère par sa considération d'elle comme sa propre fille. Bref, ils étaient en parfaite harmonie, et leurs journées se rythmaient en cours de peinture... Bien que la calligraphie étant en lui-même l'art de l'orthographe, elle n'y échappa pas, mais qu'importait, c'était une chance pour elle d'être tombée sur cet homme, plutôt que de rester avec ses parents qui reniaient l'art.
Le soleil s'était noyé, ne restait plus que la toison rouge comme la mélancolie mêlée à la joie de ce que pouvait bien réserver l'avenir.

PART II

C'est toujours facile de critiquer, de juger quelque chose lorsque nous ne sommes pas concernés, ou alors que cela ne nous est jamais arrivé. Il y avait tellement de morts dans ce bas-moi, tellement d'âmes qui rendaient leur dernier souffle, qu'aux yeux de Céline rien n'était plus banale que ceci. La mort. Pour certains c'est une délibération tant attendu, pour d'autres un désespoir. Bien que l'humanité veuille que l'instinct de survie demande à continuer de vivre, même si l'on attendait cette grande faucheuse avec impatience. Domaine plutôt tabou, après tout, personne n'était revenue des fleuves du Styx, des portes du Paradis ou encore des flammes des Enfers pour raconter avec précision ce que c'était. Mais il faut reconnaître que la jeune fille ne voyait plus vraiment les choses de la même façon lorsqu'elle découvrit la seule personne qu'elle chérissait tant, le regard vitreux noyé par la mort, un liquide pareil à du jus de mûre coulant sur les haies, surplombant sa peau cadavérique, dans cette situation. Ses lèvres entrouvertes, sa poitrine avait cessé de s'abaisser et de se relever en diapason avec sa respiration qui se faisait difficile. De façon inexplicable, un voile avait recouvert ses yeux, peu après ses quinze ans. La confusion de ces instants veut que ses souvenirs se rapportant à cet événement soit flou, embrouillé. Mais ce qu'elle avait remarqué, c'était les grosses larmes que les nuages versaient sur eux, alors que sa dépouille fut jetée dans une fosse commune, rejoignant les autres lambdas. Oh, lui dont le cœur ne vibrait qu'avec son pinceau, son seul amour pour les couleurs aux multiples gammes et variétés, son regard pétillant lorsqu'il admirait une œuvre d'art, comme avait-on pu le jeter si vulgairement avec les autres où il se rendrait vraiment compte de son état mentale, un vieux fous ivre de passion pour son métier ? Un incompris. Une année pour apprendre à parler, toute une vie pour se taire.
L'envie de protester la rongeait profondément, mais pourtant, aucun son ne pouvait sortir de sa bouche. Lèvres entrouvertes, teint livide, regard perdu, un fin trait noir cernant les yeux, on aurait cru un zombie. Était-ce la crainte, l'émotion ? Lorsque la lune daigna éclairer de ses rayons d'argent, sa seule résolution était de faire abstraction sur cet homme et de ne plus garder en tête que son précieux enseignement. Elle demeurait la plus jeune artiste, mais n'ayant plus de maître et ayant présenté largement ses preuves, elle devint peintre officielle le lendemain. Quelle insulte. Depuis ce jour, on ne mentionnait plus son nom, on ne s'en souvenait plus, c'était comme si il n'avait jamais existé, rayé à tout jamais de cette Terre. Ses quelques œuvres personnelles dont personne ne s'intéressaient revirent à Céline d'où elle puisait, puise, et puisera encore son inspiration pour la suite des événements. La jeune fille était la plus jeune artiste peintre officielle désormais, et seulement un apprenti vint joindre les rangs, à peine plus âgé qu'elle, tandis que d'autres, avaient péri. La salle devenait de plus en plus respirable, mais de toute façon, n'ayant plus besoin de cours, il lui arrivait souvent de ne pas passer ses après-midis à l'atelier mais autre part. Somnoler dans l'herbe fraîche d'une prairie inondée de lumière en se laissant caresser par les rayons du soleil, faire des esquisses, ou s'enfermer dans sa chambre en admirant la fluidité des flammes ronronnantes dans la cheminée en hiver. Ce n'était pas les occupations qui manquaient.
Quatre ans plus tard, dix neuf ans. Ces quatre dernières années auraient pu se montrer monotones au regard d'une tierce personne, mais pas pour une âme d'artiste qui savait reconnaître ses partenaires, et savait aussi qu'un vrai artiste ne se contentait pas de peindre sur la toile – jeu d'enfant par rapport à l'autre forme – mais aussi de peindre sa propre vie.
Bref, si Céline tient à se montrer si passionné, c'est pour continuer à faire vivre son maître à travers ses peintures, son pinceau, elle quoi. Bien qu'elle sache très bien que jusqu'à là, elle marchait seule.


Dernière édition par Céline Colomb le Ven 15 Juil - 3:36, édité 8 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: ♣ Céline Colomb || Artiste    Mer 13 Juil - 17:49

Bienvenue. =)
Ton code est bon je le valide.
Bonne chance pour la fin de ta fiche. =D
Revenir en haut Aller en bas
Morgane le Fay
Pupille du Roi
avatar

Date d'inscription : 30/03/2011
Messages : 245

Feuille de personnage:
Âge:
Camp: Arthur
Expérience:
0/10  (0/10)

MessageSujet: Re: ♣ Céline Colomb || Artiste    Mer 13 Juil - 20:19

Bienvenuue ^^
Oh une future alliée de Geoffroy y en a qui vont être contents lol :p
Bon courage également pour la continuation de ta fiche =)

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: ♣ Céline Colomb || Artiste    Mer 13 Juil - 20:34

Merciiii. :3
J'ai finit le physique et le caractère, reste plus que l'histoire. ^_^
Revenir en haut Aller en bas
Andrew Demester
Chevalier de Camelot
avatar

Date d'inscription : 20/03/2011
Messages : 229

Feuille de personnage:
Âge: 19 ans
Camp: Geoffroy
Expérience:
0/10  (0/10)

MessageSujet: Re: ♣ Céline Colomb || Artiste    Mer 13 Juil - 21:07

Bienvenue =)

Jolie fiche !! Very Happy

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Béatrix Ys
Magicien
avatar

Date d'inscription : 17/03/2011
Messages : 1057

Feuille de personnage:
Âge: 34 ans
Camp: Geoffroy
Expérience:
0/10  (0/10)

MessageSujet: Re: ♣ Céline Colomb || Artiste    Mer 13 Juil - 21:57

Bienvenue ! =D

Et interdit de toucher à Gabichou ! èé

_________________

Merci Auty pour ce kit magnifique *.*



Béatrix & Gabriel
Sel, ceylameilleure !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: ♣ Céline Colomb || Artiste    Mer 13 Juil - 22:00

Merciii ! =D

Nous sommes en démocratie non ? 8D
Revenir en haut Aller en bas
Béatrix Ys
Magicien
avatar

Date d'inscription : 17/03/2011
Messages : 1057

Feuille de personnage:
Âge: 34 ans
Camp: Geoffroy
Expérience:
0/10  (0/10)

MessageSujet: Re: ♣ Céline Colomb || Artiste    Mer 13 Juil - 22:03

On est pas en démocratie. C'est le tout puissant Jojo qui nous gouverne tous x) Et puis c'était juste une suggestion amicale. Pour t'éviter de connaitre une mort lente et douloureuse.

_________________

Merci Auty pour ce kit magnifique *.*



Béatrix & Gabriel
Sel, ceylameilleure !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: ♣ Céline Colomb || Artiste    Mer 13 Juil - 22:17

Bande de despotes ! D8
Une morte lente et douloureuse ? Soyons masochistes. 8D
Revenir en haut Aller en bas
Béatrix Ys
Magicien
avatar

Date d'inscription : 17/03/2011
Messages : 1057

Feuille de personnage:
Âge: 34 ans
Camp: Geoffroy
Expérience:
0/10  (0/10)

MessageSujet: Re: ♣ Céline Colomb || Artiste    Mer 13 Juil - 22:24

Jojo, un despote ? Mais pas du tout x)
Masochiste ? Si tu veux te faire fouetter c'est à Lulu qu'il faut s'adresser. Et pour les coupes de cheveux aussi.

Et comme ça tu laisses Gabichou tranquille x)

_________________

Merci Auty pour ce kit magnifique *.*



Béatrix & Gabriel
Sel, ceylameilleure !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: ♣ Céline Colomb || Artiste    Mer 13 Juil - 22:34

Mais je parlais pas que de Jojo. D8
Euh... Écoute, si j'ai le choix, je préfère rien que de me faire torturer, aussi lâche soit cette décision... *sifflote en fuyant trèèèès loin*

J'fais c'que j'veux. èé
Revenir en haut Aller en bas
Béatrix Ys
Magicien
avatar

Date d'inscription : 17/03/2011
Messages : 1057

Feuille de personnage:
Âge: 34 ans
Camp: Geoffroy
Expérience:
0/10  (0/10)

MessageSujet: Re: ♣ Céline Colomb || Artiste    Mer 13 Juil - 23:56

C'est sûr. Tu fais ce que tu veux. Moi je ne suis pas un despote. Je suis toute gentille et sage.

*Va chercher le fouet offert par Lulu*

_________________

Merci Auty pour ce kit magnifique *.*



Béatrix & Gabriel
Sel, ceylameilleure !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Automnal Key
Chevalier
avatar

Date d'inscription : 20/12/2010
Messages : 412
Localisation : Dans MON monde.

MessageSujet: Re: ♣ Céline Colomb || Artiste    Jeu 14 Juil - 9:29

Bienvenue Miss ^o^
Super fiche *o* J'aime déjà Céline, elle m'a l'air... géniale x)

Contente de t'accueillir parmi nous ! =D



_________________


Run Away
Fly Away
FAR AWAY

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lug O'Brien
Homme de main
avatar

Date d'inscription : 18/03/2011
Messages : 678

Feuille de personnage:
Âge: 29 ans
Camp: Geoffroy
Expérience:
0/10  (0/10)

MessageSujet: Re: ♣ Céline Colomb || Artiste    Jeu 14 Juil - 11:33

Bon bah bienvenue hein. Même si on a déjà fait connaissance sur la CB. ^^

Tu veux que je te fouette? 8D

_________________

Kit par Auty ©




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://impitoyablecritique.wordpress.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: ♣ Céline Colomb || Artiste    Jeu 14 Juil - 13:59

Béa > Toute gentille et sage ? Et la marmotte elle met du chocolat dans le papier aluuu, tu m'toucheras pas. èé
Auty > Merciiii. *w* Je sens qu'on va bien s'entendre. 8D
Lug > ^^ Non merci c'est très gentil de ta part mais... Non. 8D

Posté l'introduction de l'histoire. ^_^
Revenir en haut Aller en bas
Gabriel Turner
Magicien
avatar

Date d'inscription : 11/04/2011
Messages : 442

Feuille de personnage:
Âge:
Camp: Geoffroy
Expérience:
0/10  (0/10)

MessageSujet: Re: ♣ Céline Colomb || Artiste    Jeu 14 Juil - 19:31

Bon ben maintenant que la présentation est finie... Bienvenue Céline ^^
Au fait, arrêtez de vous battre toi et Béa, sinon je vous fouette toute les deux *sort*

_________________


Merci Morgane <3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: ♣ Céline Colomb || Artiste    Ven 15 Juil - 0:03

Mais elle est pas finie sa présentation...^^
Mais très très belle présentation jusqu'ici. =)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: ♣ Céline Colomb || Artiste    Ven 15 Juil - 3:38

Oooh Gaby, la belle connotation... *sors*
Merci Nala. :3 L'histoire est un petit peu bâclé mais on s'en fout j'ai finit. =D

J'peux avoir ma couleur maintenant ? 8D
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: ♣ Céline Colomb || Artiste    Ven 15 Juil - 9:34

Oui tu peux. =P Je te la mets ainsi que ton rang.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: ♣ Céline Colomb || Artiste    

Revenir en haut Aller en bas
 

♣ Céline Colomb || Artiste

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Jeune artiste kidnappé , blessé par balle et laissé pour mort à Cité Soleil
» la fiche de Méline Laura
» Aëline
» Education féline
» Wedin Mainbleue [Guérisseur, artiste & cie]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Hors-Jeux :: Corbeille :: Anciennes présentations RP-